Dans une cloison intérieure, les portes représentent de vraies passoires pour le son. Le problème est surtout relié à la nature des matériaux utilisés et au manque d'étanchéité à l'air des portes. Si vous désirez augmenter l'intimité de la chambre principale ou réduire le bruit en provenance de la chambre d'un jeune musicien, voici une façon d'augmenter l'insonorisation d'une porte à peu de frais.

Yves Perrier LA PRESSE

Changer la porte?

Très peu de portes de chambres actuelles offrent une résistance au passage du son. Les portes les plus populaires sont faites de panneaux décoratifs très minces en fibres de bois avec un centre vide. Les portes de bois véritable offrent une plus belle finition, mais leurs panneaux centraux ne sont pas beaucoup plus épais et leurs qualités acoustiques ne sont pas nécessairement supérieures. Pour qu'une porte absorbe le son, elle doit d'abord être lourde et avoir une épaisseur régulière.

Pour remplacer une porte existante, on trouve chez tous les marchands de matériaux des portes de fibres de bois à âme pleine. Le centre de ces portes est rempli de fibres de bois compressées qui augmentent beaucoup leur poids et leur résistance au passage du son.

Si l'apparence de la porte vous importe peu (dans un sous-sol par exemple), il est toujours possible de visser un panneau de particules de bois de 16 mm d'épaisseur d'un côté d'une porte existante et de le peindre.

Que la porte soit neuve ou existante, il est nécessaire d'avoir trois bonnes charnières de 75 mm pour fixer une porte pleine à son cadre.

L'étanchéité à l'air

Le son passe facilement par les espaces libres entre la porte et son cadre. Il ne sert à rien de mettre une porte plombée ou capitonnée si le son peut passer à cet endroit. Il est important d'y mettre un joint compressible qui rendra la porte étanche à l'air.

On peut utiliser un simple ruban de mousse autocollant conçu pour étancher les fenêtres et les portes extérieures.

Le ruban doit être positionné pour être compressé légèrement. S'il est trop compressé, la porte sera difficile à fermer et le produit perdra son élasticité. Le bas des portes est l'endroit le plus difficile à rendre étanche, car la majorité d'entre elles n'ont pas de seuil où un ruban peut être comprimé. Les architectes utilisent des produits spécialisés comme les seuils tombants, mais ces produits sont plus difficiles à trouver pour les bricoleurs.

La méthode la plus simple consiste à mettre un seuil de faible hauteur et d'ajouter une baguette de bois sur la porte qui viendra s'écraser sur le seuil.

Rapide et économique

Le remplacement d'une porte intérieure coûte environ 150$, ce qui comprend une porte pleine, trois charnières, le ruban mousse et les baguettes de bois. Le tout se fait en quelques heures et réduit nettement la transmission du bruit (de 5 à 10 décibels). Cependant, il s'agit d'une mesure minimale pour améliorer l'insonorisation d'une cloison. Pour une performance accrue, il est nécessaire d'améliorer aussi la construction de la cloison et parfois d'installer une double porte, car la porte demeurera toujours l'endroit le plus faible de la cloison.