Source ID:; App Source:

Un 4 1/2 transformé en cottage lumineux

La paroi qui «sépare» le salon du vestibule... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

La paroi qui «sépare» le salon du vestibule est faite d'acier brut perforé sur lequel a été posé le téléviseur à écran plat. Conséquence: la lumière du jour traverse toute la profondeur du rez-de-chaussée.

Photo Bernard Brault, La Presse

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Avec l'arrivée de leur petite Romane, Gentiane Godin, 31 ans, et Olivier Beaulieu, 32 ans, ont récupéré un étage de leur triplex pour transformer leur logement du rez-de-chaussée en cottage décloisonné. Grâce aux conseils de l'architecte Stéphane Rasselet, les propriétaires profitent maintenant d'une grande cuisine conviviale et d'espaces baignés de lumière naturelle en plein coeur de Montréal.

 >> EN PHOTOS: visitez le cottage transformé.

Le couple a rêvé d'une cuisine conviviale pendant plus de cinq ans. Dans leur appartement de 850 pieds carrés, situé au rez-de-chaussée de leur triplex, la cuisine et la salle à manger occupaient avant les rénovations 96 pieds carrés...

 «On voulait une très grande cuisine et plusieurs espaces de préparation, car on adore cuisiner!» souligne Olivier Beaulieu. Sans compter que l'appartement était très sombre, côté rue, et «il y avait des murs partout», enchaîne-t-il.

En septembre 2006, Gentiane a une bonne nouvelle: «Je suis enceinte!» Mais voilà, il n'y a qu'une chambre et un bureau (une nécessité) dans leur «quatre et demi».

Ils décident alors de récupérer l'appartement du dessus (1000 pieds carrés). Olivier Beaulieu, président de F.O.B., est un entrepreneur qui travaille régulièrement avec le duo d'architectes de l'agence naturehumaine. Il demande donc à l'un d'eux de concevoir des plans d'agrandissement.

«C'était un beau défi car Olivier était prêt à explorer des idées inusitées d'aménagement résidentiel», confie l'architecte Stéphane Rasselet.

Résultat? Un décloisonnement des espaces a été astucieusement réalisé. Des parois de verre clair dans la chambre principale, dans le bureau et dans la cage d'escalier laissent allégrement passer la lumière. Constat : la transparence domine. Autre idée: des tubes fluorescents ont été minutieusement installés. Un bel effet d'éclairage indirect est ainsi produit. Des jeux de couleurs et des effets de perspective ont aussi été créés. Au rez-de-chaussée, l'espace de vie s'articule autour d'un bloc rouge ardent et brillant dans lequel logent un cabinet de toilette et une penderie (à l'entrée).

 La salle à manger est subtilement délimitée par un grand ruban gris lustré filant au dessus de la table et devenant, à l'étage, une balustrade dotée d'un fluorescent. Côté cour se trouve la cuisine comportant deux éviers, un îlot et trois sections vouées à la préparation des plats. Enfin, il y a le salon. La paroi qui le «sépare» du vestibule est faite d'acier brut perforé sur lequel a été posé le téléviseur à écran plat. Conséquence: la lumière du jour traverse toute la profondeur du rez-de-chaussée. Seule une pellicule givrée a été posée dans la partie inférieure des deux fenêtres, côté rue, afin de préserver l'intimité des occupants.

 Combien?

 La transformation de deux logements en cottage est l'un des projets de rénovation les plus populaires à Montréal, assure l'architecte Stéphane Rasselet. Habitué à ce type de travaux, l'entrepreneur Olivier Beaulieu estime que les coûts pour une rénovation haut de gamme complète (mise à nu jusqu'à la structure) incluant les honoraires d'un architecte et le remplacement des fenêtres et de la toiture oscille entre 165$ et 185$ le pied carré. Les propriétaires qui optent pour une transformation conventionnelle d'un duplex en cottage (sans architecte et sans matériaux luxueux, mais incluant la rénovation des fenêtres et de la toiture) doivent compter un minimum de 90$ le pied carré.

 Renseignements : www.naturehumaine.com

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer