Un petit paquet laissé sur le pas de la porte ou envoyé avec amour par la poste. À défaut de se rassembler cette année avec toute la parenté, on lui offre une petite douceur. De notre cuisine à la sienne.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

La chef Marie-Ève Langlois s’y connaît en caramel. Copropriétaire de La Cuisine par Marie-Ève Langlois, elle commercialise six variantes de caramel (en plus de gelées et d’autres tartinades artisanales). Cadeau parfait (« c’est rare que quelqu’un n’aime pas le caramel ! »), il peut toutefois présenter un défi pour les novices. Pour augmenter vos chances de succès, Marie-Ève Langlois propose un caramel chocolaté (au thé chaï de surcroît !). « Avec le chocolat, il y a moins de risque que le caramel soit liquide, explique-t-elle. En refroidissant, il va venir épaissir le tout et donner une texture lisse et soyeuse. » La présence de glucose ou de sirop de maïs aide aussi en réduisant les risques que le caramel cristallise.

Un conseil important si vous ne voulez pas voir un volcan de caramel entrer en éruption dans votre cuisine : faites preuve de lenteur et de patience au moment d’intégrer la crème au mélange.

Un petit défi, donc, mais il est fort à parier que les proches auxquels vous l’offrirez sauront apprécier votre talent lorsqu’ils le dégusteront sur du pain grillé ou dans un dessert.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Sur du pain grillé ou dans un dessert, ce caramel saura plaire.

Caramel à tartiner au chocolat et thé chaï

Rendement : environ 9 pots de 250 ml

Conservation : Mettre le caramel dans des pots hermétiques, au réfrigérateur. Se conserve environ deux mois.

Ingrédients

• 4 tasses (1 L) de crème à fouetter 35 %

• 4 sachets de thé chaï à la cannelle

• 1/2 tasse d’eau

• 5 tasses de sucre blanc

• 1/2 tasse de glucose ou de sirop de maïs

• 1 tasse de beurre non salé

• 1 1/4 de tasse de chocolat noir de bonne qualité

• 1/2 c. à thé de sel

Préparation

Note : avant toute chose, il est important d’avoir sous la main 9 pots Mason de 250 ml bien propres et complètement secs. Aucune gouttelette d’eau ne doit y rester, sinon votre caramel ne se conservera pas.

1. Dans une petite casserole, porter la crème à ébullition. Fermer le feu, puis infuser les sachets de thé dans la crème pendant 10 minutes.

2. Dans une très grande casserole, mesurer l’eau, le sucre et le glucose. Cuire à feu élevé jusqu’à ce que votre thermomètre à bonbon indique 170 °C.

3. Retirer la casserole de caramel du feu et verser DOUCEMENT le premier tiers de la crème. Cette étape demande beaucoup de vigilance pour éviter des éclaboussures de caramel. Lorsque le mélange est stable et ne bouillonne plus, ajouter le deuxième tiers de la crème, et ainsi de suite jusqu’à ce que la crème soit complètement ajoutée au caramel. Mélanger délicatement avec une cuillère de bois, puis remettre sur le feu jusqu’à ébullition.

4. Retirer du feu et ajouter le beurre, le chocolat et le sel. Mélanger le tout au pied mélangeur jusqu’à ce que le caramel soit lisse et uniforme. Verser dans les pots et visser le couvercle.

5. Laisser refroidir complètement avant de manipuler.

> Consultez le site La cuisine par Marie-Ève Langlois