Ah ! Les matins tranquilles du temps des Fêtes. Ce moment où le temps s’arrête. Pas de cours de natation avec le petit. Pas de course pour arriver à l’heure à l’école. Pas d’heures perdues dans les bouchons de circulation. Enfin, du temps. Pour recevoir famille et amis, en toute simplicité, promis. 

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Marco Campanozzi Marco Campanozzi
La Presse

Les Giguère-Lapointe s’y connaissent un peu en brunch. Pendant un peu plus d’un an, la famille de quatre a reçu des amis une fois par mois, dans sa maison de Saint-Amable, sur la Rive-Sud de Montréal. Quatre familles à la fois. Premiers intéressés, premiers servis. Le tout orchestré à l’aide d’un groupe privé sur Facebook : #passionbrunch chez les Giguère-Lapointe.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les hôtes: Pierre-Luc Lapointe et Vanessa Giguère avec leurs enfants Logan (6 ans) et Livia (8 ans)

Le groupe compte 145 membres qui ne se connaissent pas tous, le but étant de provoquer des rencontres et, qui sait, de nouvelles amitiés. Auparavant adjointe à la rédaction du blogue TPL Moms, Vanessa Giguère avait aussi envie de rencontrer « en vrai » des collègues avec qui elle n’interagissait que dans le monde virtuel. « Je me demandais : est-ce que c’est juste moi, la sociable, qui trouve que c’est une bonne idée, et tout le monde va se dire “pourquoi j’irais bruncher avec des inconnus ?” », affirme Vanessa Giguère. Eh bien non. « La première fois, on a booké quatre mois d’avance parce qu’il y avait une douzaine de personnes qui voulaient participer », se souvient-elle.

Il y a plusieurs personnalités qui se rejoignent. C’est intéressant de sortir de ta petite gang que tu connais depuis toujours.

Pierre-Luc Lapointe, conjoint de Vanessa Giguère, qui a lui aussi adopté le concept

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Alexandre Guilbeault et Myriam Benoit avec
les enfants, Mia (10 mois) et Éli (presque 3 ans)

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Chanel Sabourin et ses trois filles, Jane (2 ans), Anaël (10 ans) et Ellie (4 ans)

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Josiane Stratis, en compagnie de sa nièce Dolorès et de son fils Arthur, tous deux âgés de 6 ans

Pourquoi le brunch ?

« Parce que c’est à ce moment-là que les enfants sont à leur meilleur », répond Vanessa Giguère.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

En faisant manger les enfants d’abord, les parents espèrent plus tard pouvoir discuter librement. 

« C’est le fun quand tu es parent de te faire inviter dans le jour, souligne Josiane Stratis, qui a participé à quelques éditions. C’est très impliquant d’être invité à un souper avec les enfants. Ça devient vite infernal. Il y en a un qui doit être couché à 7 h parce que sinon, il capote. Et tu as les autres qui se couchent plus tard. »

Avec l’entrée à l’école de leur cadet il y a deux ans, les Giguère-Lapointe ont mis la série sur pause « pour une durée indéterminée ». À notre demande, ils ont fait revivre le concept, le temps d’une édition spéciale des Fêtes à laquelle les invités ne se sont pas fait prier pour participer.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Livia ne se lasse pas des gaufres servies par ses parents.

« Il n’y a rien qui me réconforte plus que de me faire demander : veux-tu un autre réchaud de café ? C’est la phrase que j’aime le plus dans la vie ! », déclare, mi-blagueuse, Myriam Benoit, mère de deux enfants et grande adepte des brunchs. L’amitié et le partage qui émanent de ces rassemblements sont pour elle de belles valeurs à inculquer aux enfants.

Entre le réveillon de Noël et celui du Nouvel An, l’occasion est belle de recevoir des amis, observe Josiane Stratis. 

C’est comme une période qui n’existe pas. Quand ton cercle d’amis est composé de jeunes professionnels, tout le monde ne travaille pas et on cherche un peu quoi faire une fois qu’on a vu notre famille.

Josiane Stratis

Puisque l’idée des brunchs mensuels est née à un moment où Vanessa s’était promis de ralentir, son conjoint et elle ont fait le pari de la simplicité. Leur meilleur allié : leur gaufrier, qu’ils ont même remplacé en cours de route pour être en mesure de servir de plus grandes tablées. Les invités sont chargés des garnitures : crème fouettée, crème au mascarpone, sirop d’érable, coulis de chocolat, caramel, fruits frais.

Le mélange à gaufres peut être préparé à l’avance et les gaufres, une fois cuites, sont gardées au chaud dans le four en attendant le service. Celles qui restent peuvent même être congelées et réchauffées au grille-pain pendant la semaine. Mais il y a fort à parier que des restants, il n’y en aura pas !

Cette édition spéciale des Fêtes pourrait-elle faire renaître #passionbrunch ? « On s’en reparle en 2020 ! », lance Vanessa Giguère.

Les gaufres de Vanessa Giguère

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Donne 4 grosses gaufres

Ingrédients

1 tasse (250 ml) de farine tout usage

1 c. à soupe (15 ml) de sucre

1/2 c. thé (3 ml) de bicarbonate de soude

1/4 de c. thé (1 ml) de sel

7/8 de tasse (220 ml) de lait

3 c. à soupe (45 ml) d’huile végétale

1 œuf

Quelques gouttes d’essence de vanille

Préparation

1. Dans un grand bol, combiner la farine, le sucre, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver. Préchauffer le gaufrier.

2. Dans un autre bol, battre l’œuf. Ajouter l’huile végétale, le lait et la vanille. Incorporer les ingrédients secs et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

3. Badigeonner les plaques du moule à gaufres avec de l’huile végétale. Verser une quantité suffisante de mélange sur les plaques et cuire jusqu’à ce que les gaufres soient dorées.

Note : Il arrive que les Giguère-Lapointe reçoivent des amis véganes. Lors d’une édition spéciale végane de #passionbrunch, ils ont cuisiné une recette créée par Caroline Huard, alias Loonie.

> Découvrez la recette végane

Mascarpone lime et vanille

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Recette de Marie-Ève Boulianne, amie de Vanessa Giguère 

Ingrédients

1 tasse de crème à fouetter 35 %

1 tasse de mascarpone tiédi

1/2 tasse de sucre en poudre (ou plus au goût)

Le zeste de 1 lime

Gousse de vanille

Préparation

1. Fouetter la crème et le sucre assez pour former des pics fermes.

2. Ajouter, en pliant à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère en bois, le mascarpone, le zeste et les graines de la gousse de vanille.

3. Conserver au frais jusqu’au moment de servir.