La Tablée des chefs, qui récupère les invendus du monde de la restauration et de l’hôtellerie pour nourrir ceux qui en ont besoin dans la communauté, s’inquiète des quantités de nourriture qui ne trouveront pas preneurs, avec la fermeture de centaines de restaurants et autres entreprises alimentaires.

Marie-Claude Lortie Marie-Claude Lortie
La Presse

L’organisme tient dont à faire savoir qu’il est là pour assurer la récupération de toute la nourriture encore parfaitement comestible des restaurants et autres entreprises qui ont choisi de fermer à cause de la pandémie de COVID-19.

La Tablée met les restaurants en contact avec des organismes communautaires, fournit les contenants, s’assure du transport de la nourriture. « On est clé en main », assure le fondateur, Jean-François Archambault, qui espère que le message se rendra à tous les restaurants qui ne sont pas habitués à avoir recours à ce genre de service.

Il suffit donc de les appeler et le reste et les restes seront pris en main. En outre, les banques alimentaires cherchent aussi des bénévoles, a-t-il rappelé. Et oui, dit-il, c’est possible d’aider, même avec les directives de confinement. Informations à https://www.tableedeschefs.org