Les années passent, mais la créativité de la fromagerie de L’Isle-aux-Grues ne s’essouffle pas : elle lance ces jours-ci non pas un, mais bien deux nouveaux fromages, développés en pleine crise du coronavirus et avec la participation de l’artiste Marc Séguin.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

Ce faisant, la fromagerie affiche désormais un carnet de 12 fromages « fins » différents, en plus de son populaire cheddar, dont 10 ont été mis au monde en 5 ans... la famille grandit vite !

« Depuis 2016, on s’est repositionnés vers les produits haut de gamme, en même temps qu’on a vu une montée dans le marché des cheddars de maturation [vieillis 6 mois, 1 an, 2 ans ou plus] industriels », explique le directeur de la fromagerie, Daniel Leduc.

Ces jours-ci arrivent sur les rayons l’Angélique-à-Marc, deuxième bébé de Marc Séguin, après la Bête à Séguin, lancé il y a deux ans. Cette fois, l’artiste peintre a conçu avec la fromagère en résidence, Véronique Roy, une pâte molle très coulante, si coulante pour tout dire qu’elle doit être cerclée de bois, un peu comme le Mont d’Or (on utilise d’ailleurs de l’épicéa français dans les deux cas, à défaut d’avoir trouvé — à ce jour — un équivalent québécois pour l’Angélique-à-Marc). Comme pour le premier, une partie des profits liés à sa vente soutiendra la Bourse des arts de l’Isle, destinée à stimuler la création artistique locale.

PHOTO FOURNIE PAR LA FROMAGERIE DE L’ISLE-AUX-GRUES

Le macpherson

Le second produit est le macpherson, qui se veut un hommage à sir James MacPherson, écrivain et historien, qui « se démarqua par sa recherche du consensus et de la cohésion, issu d’un milieu où cohabitaient Canadiens français et Canadiens anglais sans frictions », explique Daniel Leduc.

Le fait que le fromage est séparé par une raie de cendres végétale est un clin d’œil à la cohabitation des deux peuples, voulue par MacPherson.

Daniel Leduc, directeur de la fromagerie de L’Isle-aux-Grues

Reste à voir si l’un des deux réussira à détrôner Le Riopelle qui, depuis sa création en 2001, est le plus populaire auprès du public et des restaurateurs (en excluant la catégorie des cheddars vieillis).

COVID-19

Bien qu’aucun cas n’ait été recensé à L’Isle-aux-Grues, le coronavirus a obligé l’entreprise, qui embauche une vingtaine d’employés sur une population d’environ 140 personnes, à revoir ses activités. Les employés résidant sur le continent et faisant l’aller-retour chaque semaine ont notamment été obligés de se placer en confinement les week-ends. « Plusieurs ententes avec les restaurateurs sont tombées, il a fallu revoir le réseau de distribution de façon globale », dit Daniel Leduc. La fromagerie fondée il y a plus de 100 ans a elle aussi adopté le commerce en ligne, notamment par l’entremise de réseaux comme Lufa dans la grande région de Montréal.