(Longueuil) Une récolte de pommes légèrement inférieure à la moyenne est prévue pour la saison 2019 par Les Producteurs de pommes du Québec.

La Presse canadienne

En revanche, dans leurs prévisions du 22 juillet, les pomiculteurs de l’organisme se disaient optimistes quant à la qualité des pommes qui seront cueillies dans les semaines à venir.

À l’approche de la saison des récoltes, la plus récente estimation de l’organisme fait état d’une prévision 5,315 millions de minots de pommes. L’estimation de 2018 avait été de 5,663 millions de minots alors que les totaux réels de minots avaient été de 5,433 millions en 2017. Les totaux réels avaient été supérieurs à 6 millions de minots en 2014 et en 2015.

La moyenne des récoltes des 15 dernières années a été de 5,822 millions de minots.

Selon Les Producteurs de pommes du Québec, un minot équivaut à 42 livres, ou 19,05 kilogrammes.

Sans surprise, la variété McIntosh domine largement la liste des estimations de récolte de 2019. Elle est suivie, dans l’ordre, par les variétés Cortland, Spartan, Empire et Paulared.

L’organisme qui dit représenter 500 producteurs précise que l’estimation de la récolte de pommes du Québec peut varier de plus ou moins 15 % et que la production réelle peut fluctuer selon les conditions climatiques d’ici la récolte.

La mise en marché des pommes du Québec est déjà en cours. Ce fut le cas le 7 août dernier pour les variétés Rouge hâtive et Vista Bella.

Les autres variétés seront mises en marché incessamment : la Jersey Mac et la Melba (21 août), la Paulared et la Sunrise (4 septembre), la Lobo (11 septembre), la Gingergold (18 septembre), la McIntosh (25 septembre), les Gala, Honeycrisp et Spartan (2 octobre), les Cortland et Délicieuse Jaune (9 octobre) et les Ambrosia, Délicieuse Rouge et Empire (16 octobre).

Le calendrier des dates de mise en marché peut être révisé régulièrement selon l’évolution de la récolte.