Source ID:22e504ad819d3439a17cf50d9906d34b; App Source:StoryBuilder

Dix fruits à cultiver en ville

Cultiver des fruits chez soi permet de se faire plaisir, avec des variétés... (PHOTOMONTAGE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Cultiver des fruits chez soi permet de se faire plaisir, avec des variétés qu'on ne trouve pas en épicerie. Gros atout : les 10 fruitiers suivants sont vivaces - nul besoin de les replanter chaque année.

1. Bleuet

Bleuetier chez Jennifer Laberge et Aldo Rodriguez, à... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Bleuetier chez Jennifer Laberge et Aldo Rodriguez, à Terrebonne

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Parmi les fruits que Jonah Neumark, de Neumark Design, recommande le plus souvent, il y a le populaire bleuet. « Les bleuets et la famille des Ribes (cassis, gadelle, groseille) poussent très bien en pot ou en bac », dit-il. Attention : il faut au moins deux bleuetiers pour permettre la pollinisation. « Choisissez des pots d'au moins 40 à 50 cm de diamètre », indique Jonah Neumark.

2. Gadelle

Gadelier rouge, cultivar Red Lake... (PHOTO FOURNIE PAR LA PÉPINIÈRE ANCESTRALE) - image 3.0

Agrandir

Gadelier rouge, cultivar Red Lake

PHOTO FOURNIE PAR LA PÉPINIÈRE ANCESTRALE

L'agronome Marie-Josée Vézina conseille de cultiver « des variétés différentes, dont les fruits sont moins faciles à trouver sur le marché, comme les gadelles, les groseilles et le cassis ». Le gadelier donne des fruits très rouges, qu'on peut manger en salade de fruits ou cuisiner. « Le cultivar Red Lake est l'un des plus vendus dans les jardineries », précise Marianne Baril, de la Pépinière Ancestrale de Saint-Julien. 

3. Cassis

Cassissier chez Richard Bourdeau, dans le quartier Villeray... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Cassissier chez Richard Bourdeau, dans le quartier Villeray à Montréal

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Votre cour ou votre balcon sont ombragés ? Tournez-vous vers le cassissier (les autres fruitiers préfèrent le soleil). « Avec au moins trois heures de soleil direct, ça devrait marcher, dit Jonah Neumark. Le cassissier ne va toutefois pas donner énormément de fruits. » Le cassis est un fruit noir, parfait pour les confitures et les liqueurs.

4. Fraise

Fraise, cultivar Mara des bois... (PHOTO FOURNIE PAR PRODUCTION LAREAULT INC.) - image 5.0

Agrandir

Fraise, cultivar Mara des bois

PHOTO FOURNIE PAR PRODUCTION LAREAULT INC.

« Je plante souvent des fraisiers à jour neutre, qui produisent à la saison longue, indique Jonah Neumark. J'aime les variétés Charlotte et Mara des bois, très goûteuses. Je suggère aussi les fraises alpines, qui sont beaucoup plus petites. C'est comme des bonbons. »

5. Kiwi

Plant de kiwi arctique, ou Kolomikta... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Plant de kiwi arctique, ou Kolomikta

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Oubliez les gros fruits à la pelure rêche : les kiwis qu'on cultive au Québec sont de petits fruits sucrés, dont la peau est comestible. Le kiwi arctique, ou Kolomikta, peut croître à la mi-ombre et grimper sur un treillis, une clôture, etc. Attention : il faut jouer aux entremetteurs (avec un plant mâle et un plant femelle) pour obtenir des fruits. C'est aussi le cas du kiwi Arguta, qu'on peut également cultiver chez nous. Autre option : le kiwi Issaï, à cultiver en pot (il est autofertile).

6. Raisin de table

Vigne à raisin de table, dans Villeray... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 7.0

Agrandir

Vigne à raisin de table, dans Villeray

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Cultiver la vigne à raisin de table - bleu, blanc ou rouge, selon vos préférences, ou encore les trois à la fois - est une autre idée intéressante. Il suffit de veiller à ne pas planter la vigne près des bâtiments, ses racines étant profondes.

7. Pomme

Pommier colonnaire AC MacExcel... (PHOTO TIRÉE D'ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS POUR LE QUÉBEC, ÉDITIONS BROQUET, FOURNIE PAR MARIANNE BARIL) - image 8.0

Agrandir

Pommier colonnaire AC MacExcel

PHOTO TIRÉE D'ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS POUR LE QUÉBEC, ÉDITIONS BROQUET, FOURNIE PAR MARIANNE BARIL

« Il y a une très forte tendance aux pommiers colonnaires », dit Marianne Baril, de la Pépinière Ancestrale de Saint-Julien. Étonnant mais vrai, ce pommier pousse en... colonne. Il peut être cultivé en pot (sur une terrasse, par exemple) ou en terre. Le pommier AC MacExcel, développé au Québec par Agriculture Canada, atteint une hauteur de 2 mètres et une envergure d'un mètre seulement. « La pomme a un bon goût doux et n'est pas du tout acide », fait valoir Marianne Baril.

8. Cerise

Cerisier Cupid de la série Romance... (PHOTO TIRÉE D'ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS POUR LE QUÉBEC, ÉDITIONS BROQUET, FOURNIE PAR MARIANNE BARIL) - image 9.0

Agrandir

Cerisier Cupid de la série Romance

PHOTO TIRÉE D'ARBRES ET ARBUSTES FRUITIERS POUR LE QUÉBEC, ÉDITIONS BROQUET, FOURNIE PAR MARIANNE BARIL

Récolter des cerises chez soi, sans qu'elles soient extra surettes ? C'est possible. « J'utilise la série Romance, soit les cultivars Juliet, Valentine, Romeo, Cupid, indique Jonah Neumark. Ce sont des cerisiers qui ont été développés par l'Université de la Saskatchewan. Ils sont très productifs et résistants aux maladies. » Ces cerisiers nains ont une hauteur de 2 mètres environ, mais peuvent être taillés plus petits.

9. Amélanche

Amélanchier... (PHOTO GETTY IMAGES) - image 10.0

Agrandir

Amélanchier

PHOTO GETTY IMAGES

« Les amélanches sont moins connus et pourtant, c'est excellent, dit Sabrina Tremblay, qui en cultive chez elle à Québec. Le fruit ressemble au bleuet, en plus petit. On en fait la cueillette dans l'arbre. »

10. Camerise

Près d'une dizaine de producteurs de la MRC... (PHOTO FOURNIE PAR CARLOS BAEZ) - image 11.0

Agrandir

Près d'une dizaine de producteurs de la MRC Vallée-de-la-Gatineau cultivent actuellement la camerise, un fruit de forme oblongue originaire du Japon.

PHOTO FOURNIE PAR CARLOS BAEZ

La camerise porte autant de noms que Puff Daddy : on l'appelle aussi chèvrefeuille comestible, haskap ou, en anglais, honeyberry. « La camerise est un petit fruit de la couleur du bleuet, mais plus allongé, illustre Jonah Neumark. Son goût est entre le bleuet et la framboise. Si on a un grand terrain, c'est intéressant parce que la récolte se fait avant les fraises. » Attention : il faut au moins deux plants pour produire des fruits.




Les plus populaires : Gourmand

Tous les plus populaires de la section Gourmand
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer