(Québec) Québec solidaire (QS) ne prend pas position en faveur d’un parti fédéral, alors que sa porte-parole Manon Massé constate que ses militants sont divisés entre trois partis : le Parti vert, le NPD et le Bloc.

Tommy Chouinard
Tommy Chouinard La Presse

Tout en disant que QS est un « parti indépendantiste », elle rappelle qu’il est aussi « profondément écologiste ».

« Donc, iI y a des militants de Québec solidaire qui se reconnaissent plus dans le Parti vert, il y a des militants solidaires qui se reconnaissent plus dans le NPD, d’autres dans le Bloc. Faisons confiance. Nos membres voteront bien pour qui ils veulent et nous, on ne va pas se positionner », a-t-elle dit lors d’un point de presse au Parlement à l’occasion de la rentrée de l’Assemblée nationale, mardi.

La cofondatrice de QS, Françoise David, a indiqué dans une lettre publiée récemment dans La Presse qu’elle appuiera le député sortant du NPD Alexandre Boulerice. Une ex-candidate de QS en 2018, Marie-Christine Lamontagne, se présente pour le Bloc québécois.

Selon Manon Massé, l’enjeu « le plus important » est la lutte contre les changements climatiques, « et malheureusement, on n’en parle pas assez » dans la campagne fédérale.