Le maire de Juárez, Enrique Serrano Escobar, appelle au boycottage du film Sicario de Denis Villeneuve. Selon lui, la ville mexicaine hyper violente dépeinte dans le film n'a plus rien à voir avec la réalité.

André Duchesne LA PRESSE

Mettant en vedette Emily Blunt, Benicio Del Toro et Josh Brolin, le film raconte l'histoire d'une agente idéaliste du FBI dont les principes volent en éclats au moment où elle participe à une opération anticartel dans cette ville frontalière avec le Texas.

Invité à répondre, Denis Villeneuve nous a déclaré par courriel: «Le maire de Juárez fait son travail: il veut nettoyer l'image de sa ville. Juárez va relativement mieux depuis quelques mois et c'est tant mieux pour sa population. L'extrême violence a migré vers d'autres villes du Mexique. Ce qui n'était pas le cas quand nous avons tourné le film.»