Source ID:588454; App Source:cedromItem

Box-office: un été au ralenti

Le film 1987 de Ricardo Trogi a permis... (Photo: fournie par Films Séville)

Agrandir

Le film 1987 de Ricardo Trogi a permis au cinéma québécois d'arracher 5,8% des parts de marché.

Photo: fournie par Films Séville

Les Québécois sont allés moins souvent au cinéma cet été. Selon des chiffres fournis par la firme Cinéac, les recettes de l'ensemble des salles de cinéma et des ciné-parcs du Québec ont atteint 70 845 425$.

Il s'agit d'une baisse significative de 15,7% par rapport au box-office estival de l'an dernier (83 816 808$).

Seul fait encourageant, les parts de marché du cinéma québécois et international ont légèrement augmenté, au détriment du cinéma américain, lequel accuse une baisse d'environ 8% (83,7% plutôt que 91,6% l'an dernier).

Ainsi, le succès de 1987 (Ricardo Trogi) a permis au cinéma québécois d'arracher 5,8% des parts de marché, comparativement à 5,6% l'an dernier.

Les films français ont de leur côté occupé 9,1% du marché, grâce notamment à deux titres à succès: Lucy, une production française réalisée par Luc Besson, et Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? Cette comédie de Philippe de Chauveron, dont les têtes d'affiche sont Christian Clavier et Chantal Lauby, a maintenant cumulé des recettes de plus de 1,1 million de dollars.




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer