Anabelle Nicoud LA PRESSE

Depuis lundi, la frénésie qui agitait Park City se calme jour après jour. À Sundance, peu importe la remise des prix: les films qui créent le buzz sont souvent repérés dès le premier week-end, donnant ainsi une petite idée des films que l'on pourra voir à Montréal - ou non.

Avec une centaine de films programmés en neuf jours, le festivalier de Sundance ne chôme pas. En plus du casse-tête géographique que peuvent représenter les déplacements, en bus gratuit, dans les cinémas disséminés dans Park City, il faut aussi prévoir de jouer du coude dans les longues files d'attente des séances publiques, mais aussi des projections réservées à la presse et à l'industrie.

Si la hype d'un film se mesure à la longueur de sa file d'attente aux projections de presse, alors Blue Valentine, de Derek Cianfrance, The Runaways, de Floria Sigismondi, et The Kids Are All Right, de Lisa Cholodenko, sont incontestablement trois des films ayant bénéficié du plus fort buzz.

The Runaways raconte le parcours incandescent de quatre jeunes filles dans le vent, Joan Jett, Cherrie Currie et leurs copines du groupe les Runaways. Le film bénéficie d'un casting pour le moins attrayant: Kristen Stewart en Joan Jett et Dakota Fanning en Cherrie Currie. Le film sera distribué au Québec par Séville/E1.

La comédie à peine dramatique The Kids Are All Right a aussi attiré l'attention puisque plusieurs distributeurs se sont, selon la presse américaine, disputé les droits du film - Focus les a emportés pour 4 millions. Et pour cause: Annette Bening et Julianne Moore y jouent un couple tourmenté par la rencontre du père biologique de leurs enfants.

Autre surprise, celle de Buried, le thriller de Rodrigo Cortes. Le réalisateur espagnol maintient très efficacement le suspense au cours de 90 minutes où tout se passe dans un cercueil. De la section Park City at Midnight, le public québécois pourra aussi voir Tucker & Dale vs Evil, d'Eli Craig.

La coproduction Espagne-États-Unis Mother & Child, de Rodrigo Garcia et avec Naomi Watts, Annette Bening et Kerry Washington, a aussi été achetée par TVA Films, selon la presse spécialisée américaine.

Du côté des premières, on attend au Québec Nowhere Boy, le film biographique sur John Lennon réalisé par l'artiste et photographe britannique Sam Taylor-Woods. Fox Searchlight devrait encore marquer des points après (500) Days of Summer, Juno et Little Miss Sunshine avec le premier film de studio réalisé par les petits princes de Sundance, les frères Duplass. Les débuts à la réalisation de Philip Seymour Hoffman (Jack Goes Boating) arriveront aussi jusqu'à nous.

Dans les documentaires, Waiting for Superman, de Davis Guggenheim, a créé l'événement: le réalisateur derrière An Inconvenient Truth s'attaque cette fois au système d'éducation américaine. Avec une sortie en salle aux États-Unis, on peut miser sur une sortie aussi au Québec. Teenage Paparazzo, d'Adrian Grenier (le comédien d'Entourage) a lui aussi bénéficié d'une attention marquée.

On espère aussi recroiser le documentaire de Steven Soderbergh sur Spalding Gray, présenté à Slamdance, à Montréal. Toujours à Slamdance, le film urFrenz, inspiré par le suicide d'une jeune Américaine après le harcèlement sur MySpace de la mère d'une de ses copines, pourrait, d'après son réalisateur, trouver un distributeur américain. Tourné en 15 jours avec le soutien de jeunes étudiants en cinéma, urFrenz est un drame bien ficelé.

On ne verra sûrement pas la comédie britannique Four Lions, qui a elle aussi créé un petit buzz à Park City: le film, scénarisé entre autres par l'un des auteurs de l'hilarante télésérie anglaise Peep Show (inédite en Amérique du Nord), met en scène des djihadistes britanniques dans un style comparable à Spinal Tap.

Enfin, on se demande ce qu'il adviendra de Hesher, de Spencer Susser. Après avoir galvanisé Park City avec son court I love Sarah Jane, le jeune réalisateur était attendu comme le nouveau Paul Thomas Anderson. La balloune s'est pour le moins dégonflée après la première présentation du film, rendant son avenir en salle plus incertain. Le festival du film de Sundance se termine ce week-end.