Un assassin malchanceux, dont plusieurs missions ont déraillé, est résolument déterminé à remplir paisiblement un nouveau contrat. Le destin l’amène ainsi au Japon, à l’intérieur du train à grande vitesse reliant Tokyo et Kyoto, où il croise des adversaires aux intérêts divergents…

Publié le 5 août
Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Il n’y a aucune logique à chercher dans le récit de Bullet Train. À vrai dire, l’histoire est complètement secondaire. Cette adaptation cinématographique de Maria Beetle, un roman écrit par l’auteur japonais Kōtarō Isaka, est plutôt portée par le charisme des interprètes. Tous éprouvent visiblement un plaisir fou à s’agiter dans un film d’action dont l’esprit évoque autant la bande dessinée burlesque qu’une forte influence tarantinesque.

Réalisé par David Leitch (Atomic Blonde, Deadpool 2), qui a fait ses classes dans le monde du cinéma en se spécialisant dans les cascades (Leitch a doublé Brad Pitt pour la première fois dans Fight Club), ce thriller survitaminé enchaîne les scènes d’action spectaculaires, parfaitement chorégraphiées, d’autant plus captivantes qu’elles se déroulent dans un contexte particulier, celui d’un huis clos campé dans le train le plus rapide du monde. On multiplie aussi les clins d’œil et les gags, sans se gêner d’aller dans l’outrance, histoire de bien indiquer que rien ne doit être pris au sérieux. Contrairement à d’autres films d’action où on la glorifie, la violence est ici représentée de façon parfaitement caricaturale et loufoque. Dans ce pur divertissement pop, des versions nippones de Staying Alive et Holding out for a Hero se font même entendre.

Le personnage d’assassin qu’interprète Brad Pitt, superstar dont le parcours est sans faute depuis des années, est au cœur d’un récit où s’enchaînent les situations les plus incongrues, qu’il aborde toujours avec cette approche très cool, un peu à la manière de Once Upon a Time… in Hollywood. L’éclatante distribution qui l’entoure est également à la hauteur. Mentionnons notamment Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henry, qui forment un tandem inattendu, Joey King, Hiroyuki Sanada, Bad Bunny, Michael Shannon, sans oublier les quelques participations surprises – très à propos – de vedettes non annoncées…

Bullet Train (Train à grande vitesse en version française) fait partie de ce genre de film dont on ne retiendra pratiquement rien, sinon la montée d’adrénaline qu’il provoque et le plaisir qu’on y aura pris.

Bullet Train (V. F. : Train à grande vitesse)

Thriller

Bullet Train (V. F. : Train à grande vitesse)

David Leitch

Avec Brad Pitt, Joey King, Aaron Taylor-Johnson

2 h 06
En salle

½