En mars 2020, une adolescente doit s’isoler chez elle parce qu’une camarade de classe a eu un test positif à la COVID-19. Pour ne courir aucun risque, l’employeur de la mère de la jeune femme lui demande de rester aussi chez elle. Ce confinement forcé pèsera lourd sur une relation familiale déjà fragile.

Publié le 28 janvier
Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Même s’il est célébré chez lui, le cinéaste taïwanais Chung Mong-hong est encore peu connu sur le plan international. Révélé en 2008 grâce à Ting che, présenté dans la section Un certain regard du Festival de Cannes, le compatriote d’Ang Lee et de Tsai Ming-Liang n’avait pas présenté de film sur le circuit des grands festivals internationaux depuis The Fourth Portrait à Locarno en 2010. Il a refait surface l’an dernier avec The Falls, sélectionné à Horizons, une section officielle de la Mostra de Venise, de même qu’au festival de Toronto.

S’inspirant de la pandémie dans laquelle la planète entière est plongée depuis près de deux ans, le cinéaste, aussi auteur du scénario, explore les effets psychologiques du confinement auprès d’une mère et de sa fille adolescente. Cette intention, fort louable, débouche cependant sur une histoire dont les ramifications paraissent un peu bancales. On ne sait trop quelle avenue Chung Mong-hong a voulu emprunter.

D’abord drame psychologique entre une mère ayant du mal à comprendre les raisons pour lesquelles sa fille se confine à sa chambre en se retirant complètement du monde, le film tend à basculer ensuite vers autre chose. Les revirements deviennent ainsi moins crédibles, et les différentes tonalités qu’emprunte le cinéaste ne s’harmonisent pas toujours bien.

Par moments trop appuyé, n’évitant pas les excès de sentimentalisme non plus, The Falls (Les chutes est le titre français) flirte aussi parfois avec les codes du drame d’épouvante. Ces ruptures de ton abruptes ne servent en rien le récit de ce film trop long.

En exclusivité sur Netflix

The Falls (V. F. : Les chutes)

Drame

The Falls (V. F. : Les chutes)

Chung Mong-hong

Avec Gingle Wang, Alyssa Chia, Lee-zen Lee

2 h 09

½