Le kinkajou Vivo vit à La Havane avec l’artiste de rue Andrés. Lorsque la diva Marta Sandoval, à la veille de son dernier concert à Miami, invite le musicien à monter sur scène avec elle, celui-ci veut lui donner la chanson d’amour qu’il a jadis composée pour elle. Mais le destin en décide autrement. Pour réaliser le vœu d’Andrés, Vivo gagne l’appui de la jeune Gabi. Leur périple les entraîne à Key West et dans le parc national des Everglades, avant d’aboutir à Miami.

Danielle Bonneau
Danielle Bonneau La Presse

Les amateurs de comédie musicale en général, et des œuvres de Lin-Manuel Miranda en particulier, sont gâtés cet été. Après le lancement de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale In the Heights (D’où l’on vient), voici Vivo, une comédie musicale animée aux couleurs lumineuses, qui porte indéniablement la signature du talentueux auteur-compositeur. Lin-Manuel Miranda, qui maîtrise le rap et a le don de marier différents styles musicaux (comme il l’a démontré dans Hamilton), s’y donne à cœur joie en prêtant sa voix à l’adorable kinkajou Vivo.

Dès le départ, l’accent est mis sur le lien spécial qui unit le petit mammifère à celui qui l’a pris sous son aile, Andrés, dont la voix chaleureuse appartient au guitariste et chanteur cubain Juan de Marcos González, un des fondateurs du légendaire Buena Vista Social Club. Cette relation motive Vivo à braver l’inconnu afin de remettre la chanson d’amour d’Andrés à la célèbre diva Marta (voix de Gloria Estefan), à Miami. Et on y croit !

Le kinkajou est doué pour la musique. La petite-nièce d’Andrés, la dynamique Gabi, l’est moins. En visite à La Havane après la mort de son père, l’ado (voix d’Ynairaly Simo) retourne chez elle à Key West avec le curieux animal dans ses bagages. Débordant d’énergie, elle fausse et joue en solo, déterminée à vivre à son propre rythme. Sa chevelure mauve et son physique hors norme sont rafraîchissants. Peu à peu, les deux s’apprivoisent et apprennent à jouer à l’unisson.

Le réalisateur Kirk DeMicco (The Croods) a coécrit le scénario avec la dramaturge Quiara Alegria Hudes, qui a notamment composé le livret de la comédie musicale In the Heights et le scénario de son adaptation cinématographique. Alex Lacamoire, autre précieux collaborateur de Lin-Manuel Miranda, s’est chargé des arrangements et des orchestrations, liant harmonieusement le rap, le R & B, la pop et le mambo, le genre musical cubain mis à l’avant-scène.

L’équipe de production et d’animation réunie par Sony Pictures Animation a créé un univers original, mariant habilement l’animation 2D et 3D. Chacun des lieux, d’une grande beauté, possède sa propre personnalité, que ce soit La Havane baignée de lumière, Miami aux mille néons colorés ou encore le parc national des Everglades, aussi imprévisible que la faune qui l’habite.

De nombreux rebondissements ponctuent le film d’animation, faisant craindre pour la chanson d’Andrés, que Vivo et ses nouveaux amis cherchent à préserver contre vents et marées. De concert avec les numéros musicaux, ce témoignage d’amour s’avère la plus grande force de ce film foncièrement joyeux et optimiste.

Présenté sur Netflix

Vivo

Film d’animation

Vivo

Kirk DeMicco

Avec les voix de Lin-Manuel Miranda, Zoe Saldafia, Juan de Marcos González

1 h 38

½