À la mort de sa mère excentrique avec qui il était en mauvais termes, Leif apprend être l’héritier d’un confortable chalet installé dans le parc national de Yosemite, en Californie. Mais avant de pouvoir en devenir officiellement propriétaire, Leif doit passer à travers une série d’épreuves.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Film sans prétention et plutôt bon enfant dans sa facture, Ride the Eagle peut se définir comme une comédie hyper réaliste dont les artisans n’ont visiblement pas eu l’intention de réinventer les codes du cinéma.

Tout, ou presque, se joue sur le scénario assez rigolo et dont les dialogues sont gentiment écrits sans pour autant casser la baraque. L’ensemble de l’histoire est campé dans un monde un tout petit peu décalé, celui des marginaux et des originaux.

C’est le cas des deux personnages centraux, à savoir Leif (Jake Johnson, héros de la série New Girl) et sa mère Honey (Susan Sarandon), qui n’est plus de ce monde au moment où l’action commence.

Or, Honey est très présente dans le film, puisqu’elle a laissé à fiston une vidéocassette et une série d’instructions à travers lesquelles elle le convie à une chasse au trésor qui prend la forme d’une espèce de confession de la dernière chance entre une mère absente et un fils pas toujours aimant.

Le but étant que par la mort et une série d’épreuves, tous deux rebâtissent des liens. Bravo pour l’originalité.

De dire que ce film est tissé d’une certaine tendresse dans un climat de coureur des bois est assez juste. D’ailleurs, un des buts de Honey à travers son curieux héritage est que son fils renoue avec son ancienne copine Audrey (D’Arcy Carden). Ce qui donnera quelques savoureux moments d’échanges téléphoniques.

Il y a aussi une petite part plus dramatique à travers le personnage du voisin Carl (J. K. Simmons), mais celle-ci est à notre avis moins réussie.

Comme l’histoire est campée en montagne, les paysages sont magnifiques. Plusieurs chansons du duo folk The Other Years accompagnent l’histoire sans jamais l’encombrer.

En salle

Ride the Eagle

Comédie

Ride the Eagle

Trent O’Donnell

Avec Jake Johnson, Susan Sarandon, D’Arcy Carden

1 h 28

Consultez l’horaire du film