En vacances dans un hôtel cinq étoiles d’une île paradisiaque des tropiques, un couple et deux familles sont coincés sur une plage isolée, victimes d’un mystérieux phénomène qui les fait tous vieillir prématurément. En l’espace de 24 heures, ils verront donc avec horreur leur vie défiler en accéléré.

Luc Boulanger
Luc Boulanger La Presse

Adaptation de la bande dessinée Château de sable de Pierre Oscar Levy et Frederik Peeters, le plus récent long métrage du réalisateur du Sixième sens est un huis clos à ciel ouvert qui mélange plusieurs genres cinématographiques. À la fois thriller, film de science-fiction et film d’horreur, Old (V. F. Anormal) est aussi une fable fantastique qui verse dans l’étrangeté à la Luis Buñuel (L’ange exterminateur), les questionnements philosophiques sur la précarité de l’existence et les intrigues à l’Agatha Christie… Pour finir avec une morale hollywoodienne !

Le récit est porté par une distribution internationale dans l’ensemble bien dirigée. Avec comme têtes d’affiche le Mexicain Gael García Bernal (Babel) et la Luxembourgeoise Vicky Krieps (Phantom Thread). Ils jouent un couple avec deux jeunes enfants qui essaie d’oublier ses problèmes matrimoniaux. Sans se douter que les vacances réuniront les conjoints pour de bon…

Maître des rebondissements et du montage, magicien de la réalisation (sa caméra virevolte constamment), M. Night Shyamalan livre ici un puissant exercice de style. Malheureusement, sa mise en scène étincelante est desservie par un scénario un peu faible. Et le cinéaste rate sa fin en voulant donner une explication rationnelle à une histoire purement fantastique.

À défaut de complètement vous transporter dans une autre dimension, Old demeure un excellent divertissement qui vous fera voyager durant près de deux heures. En images, en rêves et en sensations.

La photographie est impeccable, le film se déroule en grande partie sur cette plage mystérieuse d’un atoll (le lieu est non précisé, mais c’est tourné en République dominicaine). Old est bien sûr une fable sur le vieillissement ; sur le temps qui passe sans qu’on puisse suspendre son vol ; sur notre incapacité à savourer les délices des jours, même les plus radieux ; comme ces idylliques vacances des protagonistes qui se transforment en un huis clos cauchemardesque.

Entre moult prouesses techniques, le réalisateur de Split évoque ainsi la fuite vers l’avant, ce cancer qui ronge la condition humaine. Comme pour nous dire d’apprécier l’instant présent. C’est probablement l’une des grandes qualités de ce film éblouissant et imparfait.

En salle.

Old 

Thriller

Old 

M. Night Shyamalan

Avec Gael García Bernal, Vicky Krieps, Rufus Sewell, Alex Wolff

1 h 48

½

Consultez l'horaire du film