Au cœur de l’été, deux jeunes de 18 ans sont confrontés au fait de quitter le Témiscamingue. Alors que Yoan, jeune homosexuel déterminé à partir, ne sait pas s’il doit travailler ou aller aux études, Gabrielle, plus attachée à sa région, vit difficilement la perspective d’aller étudier à Rouyn-Noranda.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Ils ont 18 ans et ont toute la vie devant eux. Mais quelle vie ? Laquelle choisir ? Laquelle assumer ? Où la vivre ? Et avec qui ?

Tant de questions ! Et si peu de réponses.

Voilà le quotidien d’une fin d’été pas comme les autres pour Yoan et Gabrielle qui vivent au Témiscamingue.

Le fond de cette histoire rappelle de nombreux films dits « coming of age » ou sur le passage, comme le titre l’indique avec acuité, de l’adolescence vers l’âge adulte. Un moment à la fois exaltant et émouvant.

Le choix est sans doute encore plus déchirant dans une région éloignée comme le Témiscamingue, où les horizons infinis des paysages s’opposent avec fracas avec ceux, nettement plus limités, de l’accès aux services, aux loisirs, aux amis. Et quand les jeunes partent… que faire ?

La cinéaste Sarah Baril Gaudet a parfaitement saisi cette dualité. D’un côté, elle nous présente le « Témis », d’où elle est originaire, à travers ses paysages ruraux brumeux et spectaculaires. De l’autre, elle souligne, sans juger ni ironiser, la vacuité de l’existence des jeunes de l’endroit.

IMAGE FOURNIE PAR LES FILMS DU 3 MARS

Passage, de Sarah Baril Gaudet

Tout cela est attendrissant. Il manque néanmoins un peu de substance, de créativité, de folie, dans le propos qui finit par tourner à vide. Certaines scènes sont ennuyantes et on sent que les protagonistes font du remplissage verbal face à l’envahissante caméra.

Cela dit, il est évident que la réalisatrice connaît ses codes de cinéma. À ce titre, son premier long métrage documentaire constitue un début prometteur.

En salle (Cinémathèque québécoise, Cinéma du Musée) et sur la plateforme des cinémas Beaubien, du Parc et du Musée dès ce vendredi.

Passage

Documentaire de Sarah Baril Gaudet

Avec Yoan Duchesne, Gabrielle Goupil

1 h 21

★★★