Flora, grande amatrice de bandes dessinées d’une dizaine d’années, est désabusée lorsque ses parents se séparent. La jeune fille vient à la rescousse d’un écureuil, qui se transforme en superhéros.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Flora se décrit comme une jeune fille cynique, qui voit le monde comme il est réellement et qui ne nourrit aucun espoir. Évidemment, dans ce film familial réalisé dans la tradition de Disney, il n’en est rien.

Avis, toutefois, aux véritables personnes cyniques, qui n’y trouveront pas leur compte. Cette œuvre cinématographique amusante, inspirée du roman pour enfants Flora & Ulysses : The Illuminated Adventures, de l’auteure américaine Kate DiCamillo, est conçue pour ceux qui sont prêts à embarquer dans une aventure invraisemblable et chaleureuse, qui fait du bien.

Matilda Lawler interprète avec aplomb le rôle de la débrouillarde et sympathique Flora, qui sauve d’une mort certaine un écureuil aspiré par un appareil sans fil. Son imagination fertile aidant, il n’en faut pas plus pour qu’elle prête au rongeur des qualités hors de l’ordinaire. L’animal aux mimiques très naturelles, grâce à des effets spéciaux numériques réussis, accomplit même l’exploit d’écrire quelques messages sur une ancienne machine à écrire qu’utilise la mère de Flora (Alyson Hannigan), romancière à succès. Le mammifère tarde toutefois à trouver sa vocation, y parvenant presque à quelques occasions, donnant lieu à de cocasses revirements de situation.

La cinéaste Lena Khan, pressentie par Disney après avoir réalisé son premier film, la comédie The Tiger Hunter, établit plusieurs liens avec l’univers des superhéros, en intégrant judicieusement quelques comics et en faisant apparaître à point nommé certains superhéros créés par le père de Flora (Ben Schwartz), un bédéiste déçu. La croyance que l’écureuil Ulysses a été transformé en un superhéros n’en est que plus crédible.

La réalisatrice a de nouveau recours à l’acteur Danny Pudi, qui s’y donne à cœur joie dans le rôle d’un agent de protection de la faune frustré, qui déteste royalement les écureuils et devient la proie d’un chat enragé. La présence, par ailleurs, d’un jeune voisin temporairement aveugle (Benjamin Evans Ainsworth), qui fait équipe avec Flora (tout en se cognant partout), ajoute d’autres moments de surprise et d’hilarité.

AFFICHE FOURNIE PAR DISNEY

Flora & Ulysses, de Lena Khan

Flora et les membres de sa famille redécouvrent la magie lorsqu’ils constatent qu’elle se trouve dans ceux qu’ils aiment. Tout est bien qui finit bien, même pour le fameux agent de la protection animale, qui devra toutefois faire la paix avec le chat fou furieux. Il doit bien payer pour tout le mal qu’il a causé…

Présenté sur Disney+.

★★★½

Flora & Ulysses. Comédie familiale de Lena Khan. Avec Matilda Lawler, Alyson Hannigan, Ben Schwartz 1 h 31.