Menacée de devenir une fée des dents, une apprentie fée marraine, pleine d’enthousiasme, veut prouver que sa profession a encore de l’avenir. Le dur choc avec la réalité qui l’attend sur terre n’entame en rien sa volonté de rendre heureuses sa protégée et sa famille.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

De la magie, beaucoup d’humour, de savoureux jeux de mots, un raton laveur cocasse, des personnages sympathiques et un brin d’imprévisibilité : tous ces ingrédients ont été réunis pour offrir un divertissement amusant pour petits et grands, qui fait franchement du bien.

La table est mise d’entrée de jeu, dès l’apparition d’un oiseau animé qui survole un livre ancien empli de conseils pour devenir une fée marraine. L’allusion à Cendrillon, subtile, ouvre la voie à de multiples autres références au conte de fées, popularisé par Disney. La réalisatrice Sharon Maguire (Bridget Jones’s Diary, Bridget Jones’s Baby) joue allègrement avec ce thème en lui donnant une touche moderne et rafraîchissante. L’équipe de création s’est aussi amusée à évoquer un autre classique, Sound of Music (La mélodie du bonheur)qui fait dorénavant partie de la grande famille Disney. L’amalgame est judicieux et contribue au charme de ce conte de Noël, destiné à une diffusion sur la plateforme Disney+.

AFFICHE FOURNIE PAR DISNEY

Affiche de Godmothered, un film de Sharon Maguire

Rien ne va pour la pauvre Eleanor, interprétée par Jillian Bell (Brittany Runs a Marathon). Sa baguette magique lui joue des tours. Elle est de plus catapultée à Boston dans un univers moderne, dont elle ignore tout. Cette prémisse a déjà été exploitée dans des films comme Enchanted (Il était une fois) et la série télévisée Once Upon a Time. La candeur, la maladresse et la sincérité de l’apprentie fée marraine lui permettent de tirer son épingle du jeu. Vêtue d’une robe d’apparat rose et pleine de bonnes intentions, elle est continuellement dans le pétrin. Son charme opère toutefois sur Mackenzie Walsh, la fillette devenue grande et amère sur laquelle elle jette son dévolu, contre son gré. Le rôle de cette dernière a été confié à Isla Fisher (Keeping Up with the Joneses, Nocturnal Animals). Sa ressemblance avec Amy Adams, la covedette d’Enchanted, n’a pas échappé aux deux actrices, qui se sont taquinées mutuellement sur les réseaux sociaux.

Les deux filles de Mackenzie et leur entourage profitent aussi de la joie que sème Eleanor autour d’elle. Tous évoluent, même la directrice Moira (Jane Curtin), à la tête des fées marraines, qui tient aux traditions. Ensemble, elles en viennent à actualiser la conception du bonheur à deux et à l’élargir pour englober tous ceux que l’on aime. Vivre heureux pour toujours est un idéal difficile à atteindre. Mais nous pouvons fort bien être heureux, entourés de ceux et celles qui nous tiennent à cœur. C’est un très beau message à l’approche des Fêtes.

Offert sur la plateforme Disney+.

★★★½

Comédie fantastique. Godmothered (V. F. Marraine ou presque). Sharon Maguire. Avec Isla Fisher, Jillian Bell, Jane Curtin. 1 h 50.