Expatrié à Rome, un cinéaste américain vit avec sa jeune épouse et leur fillette. Tout en écrivant le scénario de son prochain film, l’homme tente de garder l’équilibre entre sa vie familiale et professionnelle. Mais ses vieux démons de consommation le tenaillent.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Tommaso est un film de sentiments, d’impressions, campé dans un quotidien traversé d’incertitudes et d’une certaine oisiveté. Autrement dit, il ne se passe pas grand-chose dans cette histoire où un artiste vieillissant essaie de saisir le jour, mais qui a bien des difficultés en raison de son passé.

Or, ce « pas grand-chose » est traversé d’une beauté à faire pleurer. Parce que la façon de filmer d’Abel Ferrara est singulière, inventive, cernant Tommaso de tous les angles.

Parce que Willem Dafoe, acteur extraordinaire, livre encore une fois la marchandise en puisant une énergie insoupçonnée au fond de son âme.

Et enfin parce que Ferrara a adopté, pour amplifier les sentiments ambigus du personnage, une approche à facettes multiples. Le film part dans toutes les directions et… c’est bien ainsi. On passe de la réalité de la rue aux fantasmes, de la confession sincère aux tensions sexuelles, du rituel aux métaphores cosmiques. C’est sensuel, hédoniste, séduisant. La chaleur de la nuit romaine nous souffle au visage. Il y a même un petit côté voyeur dans une scène qui, c’est irrésistible, renvoie à La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese, dont Dafoe était la vedette.

IMAGE FOURNIE PAR KINO LORBER

Affiche du film Tommaso, d’Abel Ferrara

D’aucuns voient dans ce film un aspect autobiographique. D’ailleurs, ce sont la femme et la fille de Ferrara qui jouent la femme et l’enfant de Tommaso. Or, c’est bien dommage, mais le courant ne passe pas entre Dafoe et Cristina Chiriac, interprète de sa jeune femme Nikki. Il est vrai que leur couple traverse une crise, mais une espèce de distance, de gêne, de malaise entre les deux acteurs est toujours palpable.

Incarnant la fillette Dee Dee, Anna Ferrara dit peu de choses, mais son rôle filial est important dans le film. Et elle crève l’écran !

Tommaso est diffusé sur la plateforme du Cinéma du Parc.

★★★½

Drame. Tommaso, d’Abel Ferrara. Avec Willem Dafoe, Cristina Chiriac et Anna Ferrara. 1 h 58.