Dans une bibliothèque en Bretagne, une éditrice découvre le manuscrit d’un roman écrit par Henri Pick, un auteur parfaitement inconnu mort deux ans plus tôt. Le bouquin étant devenu un best-seller, un critique littéraire sceptique décide de mener son enquête…

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Au cœur du roman de David Foenkinos, que Rémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie) porte ici librement au grand écran, il y a cette idée — formidablement riche — d’une bibliothèque consacrée aux manuscrits que tous les éditeurs de France ont refusé de publier.

Au cœur du film, il y a aussi Fabrice Luchini, sans qui le cinéaste aurait abandonné le projet. Il est vrai qu’aucun autre acteur n’aurait pu se glisser de cette façon dans la peau de ce critique littéraire exigeant.

Le célèbre interprète, qui fait honneur à tant de grands auteurs sur scène, trouve ici un rôle à sa mesure, modulant avec virtuosité les tonalités d’un film qui fait souvent sourire.

AFFICHE FOURNIE PAR A-Z FILMS

Le mystère Henri Pick

À cet égard, la complicité tangible entre Fabrice Luchini et Camille Cottin (Appelez mon agent), formidable dans le rôle de la fille de l’auteur mystérieux, est belle à voir.

On retiendra également l’efficacité d’une histoire qui ne ménage pas ses rebondissements, mais aussi, surtout, la qualité des dialogues, dans lesquels les acteurs prennent visiblement plaisir à mordre. Et puis, le film sent bon l’air de la Bretagne. Ce qui n’est pas rien.

★★★½ Le mystère Henri Pick. Comédie de Rémi Bezançon. Avec Fabrice Luchini, Camille Cottin, Alice Isaaz. 1 h 40.

> Consultez l’horaire du film