Source ID:3ff07efc0fbe304d9e5ea870a5f6c8a4; App Source:StoryBuilder

Ziva Postec...: le sens et l'essence du cinéma ***1/2

Ziva Postec... (PHOTO FOURNIE PAR FILMS DU 3 MARS)

Agrandir

Ziva Postec

PHOTO FOURNIE PAR FILMS DU 3 MARS

L'histoire: Plus de 30 ans après la sortie de Shoah, le documentaire-fleuve de Claude Lanzmann consacré à l'Holocauste, la cinéaste montréalaise Catherine Hébert va à la rencontre de Ziva Postec, la femme qui a travaillé dans l'ombre durant six ans pour faire le montage de cette oeuvre ayant marqué l'histoire du cinéma.

OEuvre monumentale, plus grande que nature, Shoah de Claude Lanzmann a une place assurée dans l'histoire du cinéma mondial. Elle se suffit à elle-même pour être connue et reconnue. Et pourtant, le plus récent documentaire de Catherine Hébert la prend, la tourne dans tous les sens et y apporte un nouvel éclairage.

Comment ne pas se réjouir d'une telle quête? Comment ne pas applaudir qu'on la revisite, de façon tout à fait justifiée, pour en explorer des angles méconnus? D'autant plus que la cinéaste tourne les projecteurs sur une femme, Ziva Postec, dont le travail de montage a été essentiel dans la création du film.

Une simple interprétation par les chiffres donne le vertige. Pour faire le montage d'un film de 566 minutes (9 h 26 min), Ziva Postec a potassé à travers 350 heures de pellicules en 16 mm. Elle y a consacré six ans de sa vie.

Affiche du film Ziva Postec. La monteuse derrière le... (PHOTO FOURNIE PAR FILMS DU 3 MARS) - image 2.0

Agrandir

Affiche du film Ziva Postec. La monteuse derrière le film  Shoah

PHOTO FOURNIE PAR FILMS DU 3 MARS

Derrière ces chiffres se cache aussi une histoire humaine. À la caméra, Mme Postec raconte tant son enfance en Israël, où ses parents ne lui disent rien de l'Holocauste, que la noyade de son mari alors qu'elle est enceinte et le fossé qui s'est creusé avec sa fille Sarah pendant qu'elle se consacrait corps et âme au montage du film.

Faisant, quant à lui, un très acceptable total de 92 minutes, le documentaire de Mme Hébert propose un montage équilibré entre interviews du sujet, extraits du film Shoah et images tirées des souvenirs personnels de la monteuse. De plus, Catherine Hébert fait un crochet par le Musée de l'Holocauste de Washington, où les épreuves de tournage (rushes) du film sont conservées et où un employé planche depuis 13 ans à en faire une reconstitution chronologique.

On dit souvent que le montage d'un film est la troisième écriture, après le scénario et le tournage. Fascinante mise en abyme, ce documentaire, reflet du sens comme de l'essence du cinéma, en est le meilleur témoin.

* * * 1/2

Ziva Postec - La monteuse derrière le film Shoah. Documentaire de Catherine Hébert. Avec Ziva Postec. 1h32.

> Consultez l'horaire du film




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer