Source ID:784a785ab6633bd4b13d4c45702fef09; App Source:StoryBuilder

Alita: Battle Angel: beaucoup de bruit pour rien **1/2

L'histoire: En 2563, sur une planète Terre postapocalyptique, un médecin spécialisé dans la réparation de cyborgs réanime le corps démembré d'une adolescente aux forces mentale et physique exceptionnelles. Tout en essayant de se rappeler son passé, cette jeune femme qui a vécu 300 ans plus tôt combattra de dangereux criminels.

À notre humble avis, le cinéaste et producteur James Cameron se démarque davantage par le contenant que par le contenu de ses films. Et le constat se répète avec cet opus réalisé par Robert Rodriguez (Sin City, Spy Kids) que Cameron a coécrit et coproduit.

Alita: Battle Angel est un film bourré d'action, de bagarres, d'acier (beaucoup d'acier), d'arts martiaux, de courses endiablées, d'amour et de trahison. Beaucoup de thèmes qui n'arrivent pas à coller ensemble dans ce scénario qu'on a voulu tellement touffu qu'il en devient poreux.

Alita (Rosa Salazar) est entourée de gens qui ont tous un secret à cacher, que ce soit le bon DDyson Ido (Christoph Waltz), son ex-femme Chiren (Jennifer Connelly), ou encore Hugo (Keean Johnson) qui, amoureux d'Alita, travaille aussi secrètement pour le méchant Vector (Mahershala Ali).

L'affiche d'Alita: Battle Angel... (Photo fournie par la 20th Century Fox) - image 2.0

Agrandir

L'affiche d'Alita: Battle Angel

Photo fournie par la 20th Century Fox

Les retournements sont si nombreux qu'on en perd son latin. Et surtout, on en perd le fil conducteur, soit la quête d'Alita qui cherche à remettre un peu d'ordre dans ce monde dystopique tout en essayant de comprendre ses origines.

Inspiré du manga Gunnm de Yukito Kishiro, le film compte une avalanche de scènes qui donnent une impression de réchauffé.

Une gigantesque décharge d'objets? Déjà vu! Des courses dans une immense arène pour faire plaisir au peuple? Déjà vu! Un vaisseau spatial décati et couché au fond d'un plan d'eau? Déjà vu. Un index illuminé de lumière? Déjà vu!

Ici, on prendra uniquement son plaisir dans les effets visuels et la direction artistique. Pour le reste, c'est assez désertique. Au scénario relâché s'ajoutent des acteurs sans âme, des dialogues insignifiants et un usage du 3D à oublier. Dans le genre, nous avons, et de loin, préféré Ready Player One.

* * 1/2

Alita: Battle Angel (V. F.: Alita - Ange conquérant). Film de science-fiction de Robert Rodriguez. Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz et Keean Johnson. 2h05.

> Consultez l'horaire du film




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer