L'histoire: Le documentariste pose les deux questions les plus importantes depuis l'arrivée de Donald Trump au pouvoir: comment diable en est-on arrivés là? Et comment diable peut-on en sortir?

Publié le 21 sept. 2018
Marc-André Lussier LA PRESSE

Le premier acte de Fahrenheit 11/9 est assez remarquable. Michael Moore évoque alors la dernière soirée électorale présidentielle américaine en rappelant à quel point tous les médias - et avec eux partisans et adversaires - estimaient assurée la victoire de Hillary Clinton. Puis, très tard dans la nuit, la bombe: Donald Trump est élu!

Le cinéaste s'affaire alors à démonter le fil de l'histoire, afin de mieux comprendre comment diable l'Amérique en est arrivée là.

Il s'en prend notamment aux chaînes d'information continue qui, traitant d'abord la candidature de Trump comme une blague, n'ont jamais hésité à interviewer le millionnaire en direct au moindre coup de fil. Pendant la campagne à l'investiture républicaine, les CNN, MSNBC et FNC de ce monde, trop heureux de leurs cotes d'écoute, ont ainsi offert à ce dernier une visibilité à laquelle tous ses adversaires n'ont jamais eu droit.

L'ennui, c'est que dans ce documentaire trop long, Moore dérive assez rapidement de son sujet pour ratisser plus large, notamment en accordant un long segment au scandale de l'eau contaminée à Flint, sa ville.

Le trublion tente aussi de circonscrire l'état d'esprit d'une nation profondément divisée en misant davantage, fidèle à son habitude, sur l'efficacité plutôt que sur la subtilité. Son analogie avec le nazisme est d'ailleurs maladroitement faite. 

À l'arrivée, Michael Moore prêche uniquement aux convertis et leur offre une belle occasion de ventiler. On pourra cependant douter de l'impact réel de ce film dans le résultat des prochaines élections de mi-mandat. 

Veuillez noter que Fahrenheit 11/9 est aussi présenté avec des sous-titres en français à Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières.

* * * 

Fahrenheit 11/9. Documentaire de Michael Moore. Avec Michael Moore, David Hogg, Alexandria Ocasio-Cortez. 2h07.

Consultez l'horaire du film

AFFICHE FOURNIE PAR TVA FILMS