The Spy Who Dumped Me: ne pas rire gras **

Notice: Lock - mediaid269f14a3b8054583b228a094dc003546, Date Expiry - 1540164916
Publicité

Susanna Fogel a voulu inverser les rôles. Pour une fois, deux femmes seraient au coeur d'une aventure d'espionnage avec des scènes campées dans plusieurs capitales européennes, avec échanges de coups de feu et dangereuses poursuites en voiture.

La réalisatrice n'a toutefois pas voulu faire d'elles des « superwomen » impitoyables, glaciales, capables de séduire un mâle baraqué en 10 minutes pour ensuite lui briser le cou d'un seul mouvement. En somme, pas de clichés. Ses héroïnes sont un peu étourdies, un peu dépassées, mais débrouillardes.

Fogel a voulu faire les choses autrement, explorer de nouveaux horizons, une qualité chez un artiste. Filmé dans des décors splendides (Berlin, Vienne, Budapest, Prague), gorgé de scènes d'action qui n'ont rien à envier à d'autres films du même genre, The Spy Who Dumped Me lance évidemment un clin d'oeil à un chapitre de la célèbre franchise 007. Quant au titre faisant référence aux hommes qui abandonnent leur compagne brutalement, il ne sert que de catalyseur au récit sans qu'on y revienne, ou si peu, par la suite.

Ici, tout est gros, surligné, exagéré. Les rires, ou les non-rires, sont gras. Le côté « pipi, caca, prout » est assumé. Et quand on dit assumé, préparez-vous ! Fallait-il, d'ailleurs, nous servir une comédie avec de vieilles blagues désolantes comme des testicules filmés en gros plan ou la tête d'un méchant plongée dans une fondue au fromage et des répliques qui tombent à plat ?

Dans ce contexte, est-on surpris de constater que plusieurs personnages secondaires sont désespérément nonos, notamment un ambassadeur du Canada et son épouse.

Jamais, pas une seconde, les deux principaux personnages, et leur quête, ne nous ont été attachants. Voilà une preuve que ce mélange des genres n'a pas eu, pour nous, l'effet espéré. Si le but était de parodier de vieilles parodies, merci, mais ce n'était pas nécessaire. Et peu importe qui auraient été les deux héros, ce film ne nous aurait pas plus convaincu.

**

The Spy Who Dumped Me. Comédie d'action de Susanna Fogel. Avec Mila Kunis, Kate McKinnon, Sam Heughan et Justin Theroux. 1 h 56.

> Consultez l'horaire du film




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer