L'histoire: Simon, 17 ans, mène une vie normale avec sa famille et ses amis qu'il adore, en banlieue d'Atlanta. Pourtant, à l'aube de quitter le «high school», Simon a un secret: personne ne sait qu'il est gai. Il amorce une correspondance (en ligne et anonyme) avec un mystérieux collègue de classe qui vit la même histoire. Et découvre son premier amour. Mais un élève manipulateur menace de révéler son homosexualité au grand jour. La vie de Simon et de ses proches en sera bouleversée.

Publié le 16 mars 2018
Luc Boulanger LA PRESSE

Love, Simon est comme du «bouillon pour l'âme» des personnes LGBTQ qui ont eu (ou auront), un jour ou l'autre, à sortir du placard. Adaptation du roman à succès de Becky Albertalli, Love, Simon est la première comédie romantique adolescente avec une grosse sortie mondiale (orchestrée par FOX). Drôle, touchant et éducatif, ce film reste archiclassique et consensuel dans la forme. Mais c'est pour ça qu'il fait l'évènement. Rarement a-t-on vu l'homosexualité aussi banalisée au grand écran.

Réalisé par Greg Berlanti (Dawson's Creek), le long métrage est à mille lieues des oeuvres avec des personnages homosexuels dont la longue route qui mène vers l'amour et l'acceptation est jonchée de drames, de suicides et autres catastrophes. Le cinéaste joue la carte du merveilleux à la Disney où tout le monde est beau et gentil: parents, professeurs, directeurs et amis sont tous sensibles, empathiques et compréhensifs. Sans oublier que le jeune homme évolue dans un univers où la diversité culturelle, raciale et religieuse coule de source.

Or malgré cela, l'homosexualité de Simon (attachant Nick Robinson) demeure compliquée à vivre et il tarde à l'annoncer à sa famille et à ses amis. Parce qu'il sait qu'après avoir dévoilé son orientation sexuelle, sa vie ne sera plus jamais pareille. À 17 ans, il n'est pas encore prêt à prendre ce tournant dans sa vie.

Plus de 20 ans après le coming out hautement médiatisé d'Ellen DeGeneres à Hollywood, on peut se demander si Love, Simon n'arrive pas trop tard. En 2018, les grands combats pour l'égalité ont été gagnés. On s'interroge, puis on tombe sur un commentaire d'un cinéphile sur le site IMDB donnant une cote de 1/10 en argumentant que «le film n'a pas de bon sens, car aujourd'hui les homosexuels sont plus acceptés que les hétérosexuels»... Love, Simon a toute sa raison d'être.

* * * 1/2

Love, Simon (Avec amour, Simon en V.F.). Comédie romantique de Greg Berlanti. Avec Nick Robinson, Katherine Langford, Jennifer Garner, Josh Duhamel. 1 h 49.

Consultez l'horaire du film

Image fournie par 20th Century Fox

Love, Simon (Avec amour, Simon en V.F.)