Anabelle Nicoud LA PRESSE

Six semaines après sa sortie en salle, Les 3 p'tits cochons tiennent toujours la tête du box-office. Les recettes du film ont dépassé les 3 800 000 $. «C'est vraiment exceptionnel», a commenté Simon Beaudry, le président de Cinéac, la firme qui compile les entrées du box-office.

Depuis six semaines, la comédie de Patrick Huard inscrit l'exception dans la durée. Non seulement le film est, jusqu'à aujourd'hui, le plus gros succès du cinéma québécois de l'année, mais il maintient, semaine après semaine, les recettes de son box-office.

Ce week-end encore, le film a récolté 217 157 $, les plus fortes recettes de la fin de semaine, à peine 7 % de moins que la semaine précédente. Ce box-office est supérieur à celui des nouveaux films à l'affiche, parmi lesquels The Brave One, de Neil Jordan, numéro un du box-office aux États-Unis et dans le reste du Canada.

Le long métrage Bluff, projeté sur 45 écrans, cumule 320 457 $ après deux semaines complètes en salle, une bonne performance pour un film réalisé sans le soutien financier des institutions publiques.

Le film de Marc André Lavoie et Simon-Olivier Fecteau est toujours présenté sur 45 écrans.