Dix-sept ans après une première au Festival du film de Toronto, le film C.R.A.Z.Y., grand succès du regretté Jean-Marc Vallée, aura droit à une nouvelle sortie aux États-Unis le 3 juin prochain.

Publié le 12 mai
Simon Chabot
Simon Chabot La Presse

Le distributeur Samuel Goldwyn Films fera d’ici là la promotion du film dans d’importants festivals américains de films LGBTQ+. Une nouvelle bande-annonce du film qui a remporté 14 prix Jutra et 11 prix Génie circule depuis mercredi sur le web.

Chronique familiale dépeignant la relation tendue entre un père (Michel Côté) et son fils (Marc-André Grondin) au cœur des années 1970, C.R.A.Z.Y. était d’abord sorti aux États-Unis peu après son lancement au Québec, mais de façon assez confidentielle. Le drame mettant également en vedette Danielle Proulx avait été vendu à SundanceTV, chaîne de télévision spécialisée qui diffuse des films indépendants ou étrangers et à Netflix, à l’époque où il s’agissait d’un service de livraison de DVD à domicile.

Le long métrage à la riche trame sonore, qui inclut Crazy de Patsy Cline, Emmenez-moi de Charles Aznavour, Shine On You Crazy Diamond de Pink Floyd et Space Oddity de David Bowie, a permis à Jean-Marc Vallée de faire carrière aux États-Unis. Il y a notamment réalisé The Young Victoria, avec Emily Blunt, Dallas Buyers Club, lauréat de trois Oscars, avec Matthew McConaughey, et Wild, avec Reese Witherspoon. À la télévision, il a aussi grandement contribué au succès de la série Big Little Lies, de HBO.

Jean-Marc Vallée est mort le 25 décembre dernier, à 58 ans, d’un « malaise cardiaque soudain », « quelques minutes après être arrivé à sa résidence secondaire » de Berthier-sur-Mer, a conclu plus tôt cette année un coroner.

Avec Marc-André Lemieux, La Presse