À compter de juillet, le cinéma québécois sera plus présent sur la plateforme de diffusion Netflix. En effet, Netflix Canada a annoncé avoir acquis les droits de 25 titres québécois en français, provenant du catalogue de eOne, titres distribués par Films Séville qui s’ajouteront graduellement au répertoire.

Stéphanie Morin
Stéphanie Morin La Presse

« C’est avec enthousiasme que Netflix bonifie son répertoire de films québécois. Quoi de mieux pour souligner le 10anniversaire de Netflix Canada que d’offrir à tous nos membres au pays la chance de voir plusieurs des plus grands succès du cinéma québécois. », a déclaré Audrey Gardiner, directrice de l’acquisition de contenu chez Netflix.

Dans le lot, notons l’ajout des films 1981, 1987 et Le mirage (Ricardo Trogi), Incendies (Denis Villeneuve), La passion d’Augustine (Léa Pool), Laurence Anyways et Mommy (Xavier Dolan), Café de Flore (Jean-Marc Vallée), Monsieur Lazhar (Philippe Falardeau), La chute de l’empire américain (Denys Arcand) et Menteur, mettant en vedette Louis-José Houde et réalisé par Émile Gaudreault.