Sa présence à la Berlinale, où il accompagne la présentation de la série C’est comme ça que je t’aime, est la deuxième expérience de grand festival que l’acteur a la chance de vivre.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

« Il y a une vingtaine d’années, je suis allé au Festival de Cannes avec Ricardo Trogi, alors que son court métrage [Seconde chance] avait fait partie d’une sélection de courts métrages canadiens », a-t-il rappelé à La Presse.

« Jean-François Rivard [le réalisateur de C’est comme ça que je t’aime] a aussi présenté un film dans le même cadre cette année-là. La passe qu’on nous avait donnée ne nous donnait pas accès à grand-chose, mais on a eu un fun exceptionnel. Cette fois, je suis surtout content de la visibilité que cette présentation donne à un show dont je suis très fier. Et puis, il y a le plaisir d’être ici avec des amis et de me la jouer un peu ! »