Avec 13 sélections, le long métrage Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault mène le bal chez les finalistes du gala Québec Cinéma dont trois des cinq films récoltant le plus de citations ont été réalisés par des femmes.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Outre Louise Archambault, on remarque en effet que les films La femme de mon frère de Monia Chokri et Antigone de Sophie Deraspe reçoivent respectivement 11 et 8 citations.

Les deux autres films du top cinq des nommés sont Mafia Inc. de Podz (10 citations) et Le vingtième siècle de Matthew Rankin (9).

Les totaux incluent les prix dans les catégories de pointe, d’interprétation, techniques ainsi que les Prix du public et du film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

L’annonce des finalistes a eu lieu cet après-midi sur la page Facebook de l’organisme Québec Cinéma. Le comédien, humoriste et réalisateur Guillaume Lambert a fait les annonces « seul au monde » depuis son salon. Même si le Gala Québec Cinéma ne sera pas tenu devant public cette année en raison de la pandémie, on comprend que les organisateurs vont récompenser les artisans du 7e art au Québec.

Disons tout de suite que sept films (dont six réalisés par des femmes) sont inscrits dans la catégorie la plus prestigieuse, celle du meilleur film. Ce sont Antigone, Fabuleuses de Mélanie Charbonneau, La femme de mon frère, Il pleuvait des oiseaux, Jeune Juliette d’Anne Émond, Kuessipan de Myriam Verreault et Mafia Inc.

Monia Chokri, Guillaume de Fontenay (Sympathie pour le diable), Sophie Deraspe, Matthew Rankin et Myriam Verreault sont finalistes pour le prix de la meilleure réalisation. On retient qu’en dépit des 13 nominations de son film, Louise Archambault ne se trouve pas dans cette catégorie.

Du côté des comédiens, Il pleuvait des oiseaux a un score parfait avec quatre nommés dans autant de catégories. Ce sont Andrée Lachapelle (premier rôle féminin), Gilbert Sicotte (premier rôle masculin), Ève Landry et Rémy Girard (rôles de soutien).

Anne-Élisabeth Bossé (premier rôle féminin), Patrick Hivon (premier rôle masculin) et Sasson Gabai (rôle de soutien masculin) représentent La femme de mon frère.

Le film Matthias et Maxime de Xavier Dolan est deux fois finaliste dans cette catégorie avec Micheline Bernard et Pierre-Luc Funk dans des rôles de soutien. Idem pour Le rire de Martin Laroche avec Léane Labrèche-Dor (premier rôle) et Micheline Lanctôt (rôle de soutien), Fabuleuses avec Noémie O’Farrell (premier rôle) et Juliette Gosselin (soutien) ainsi que Mafia Inc. avec Marc-André Grondin et Sergio Castellitto (premier rôle et rôle de soutien).

À noter que Robin Aubert est finaliste deux fois, pour son premier rôle de Bernard dans Jeune Juliette et son rôle de soutien de Réjean dans Merci pour tout de Louise Archambault.

Les autres acteurs nommés sont Anne Dorval (14 jours, 12 nuits de Jean-Philippe Duval), Niels Schneider (Sympathie pour le diable) pour un premier rôle ainsi que Geneviève Schmidt (Menteur d’Émile Gaudreault) dans un rôle de soutien.

Au milieu de la cérémonie, la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer, est venue annoncer que c’est la cinéaste Alanis Obomsawin qui recevra, cette année, le prix Iris Hommage pour l’ensemble de sa carrière.