Fraîchement couronné du prix du meilleur long métrage canadien au festival de Toronto, Antigone, de Sophie Deraspe, a été choisi par le comité canadien pour représenter le pays aux Oscars dans la catégorie du meilleur film international, jusqu’ici connu sous l’appellation du meilleur film en langue étrangère.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Pour son troisième long métrage de fiction, Sophie Deraspe propose une vision contemporaine de la tragédie de Sophocle, transposée à Montréal au sein d’une famille issue de l’immigration. Antigone est notamment marqué par une performance puissante de Nahéma Ricci, l’une des « étoiles montantes » qu’a choisies le TIFF cette année.

La sortie du film est prévue le 8 novembre dans l’ensemble du Québec, mais il est à l’affiche dès aujourd’hui au Cinéma Lido de Rimouski, afin de se conformer au règlement de l’Académie. Rappelons que pour être admissible dans la catégorie du meilleur film international en 2020, un long métrage doit avoir été présenté en salle sur son territoire national pendant au moins une semaine, entre le 1er octobre 2018 et le 30 septembre 2019.

Il y a cependant encore loin de la coupe aux lèvres. Seulement neuf longs métrages franchiront la prochaine étape de sélection, dont l’annonce sera faite au mois de décembre, pour ensuite rêver, peut-être, à l’une des cinq places réservées aux finalistes dans la catégorie.

La concurrence s’annonce forte et plusieurs des films en lice ont déjà été primés ailleurs, à commencer par le film coréen Parasite, de Bong Joon-ho, lauréat de la Palme d’or du Festival de Cannes cette année. Dolor y gloria (Douleur et gloire), de Pedro Almodóvar, portera fièrement les couleurs de l’Espagne, et Les Misérables, de Ladj Ly (prix du jury à Cannes), celles de la France.

Les cinq longs métrages finalistes seront annoncés avec l’ensemble des nominations, le 13 janvier 2020. La 92e Soirée des Oscars aura lieu le 9 février 2020 au Dolby Theatre de Los Angeles.