(Paris) Le Marché du film de Cannes, le premier au monde consacré au 7e Art, organisé en même temps que le Festival, fêtera cette année ses 60 ans, avec une hausse de près d’un quart de ses inscrits à ce jour, a annoncé jeudi le festival dans un communiqué.

Agence France-Presse

Ouvert aux professionnels du 14 au 23 mai, le Marché du film compte à ce jour déjà 7955 inscrits (producteurs, distributeurs, programmateurs de festivals…) cette année, venant de plus d’une centaine de pays.

C’est une augmentation de 24 % des participants par rapport à l’an dernier (6409 à la même date), «des chiffres particulièrement encourageants», indique le communiqué.

Parmi les nouveautés pour cette 60e édition, se tiendra notamment une journée dédiée à l’animation, organisée le 19 mai en collaboration avec le Festival d’animation d’Annecy. Cinq long métrages en cours de développement y seront présentés, tandis que sera aussi organisée une table ronde sur le thème de la distribution du film d’animation pour adultes.

En 2018, parmi les 40 000 accrédités à Cannes, plus de 12 400 avaient assisté dans 33 salles aux 1500 séances de projection du Marché du film, où se font les affaires derrière le glamour du tapis rouge.

Créé lors du Festival de Cannes de 1959, le Marché du film de Cannes, le plus ancien au monde, a débuté de façon informelle, avec seulement quelques dizaines de participants. Ils se retrouvaient pour négocier la vente et l’acquisition des droits des films et dans une salle de projection d’une vingtaine de places, construite en bois et toile sur le toit de l’ancien Palais des festivals.

Fort de son succès, le marché a ensuite été intégré au Festival de Cannes dès 1961, avant de se développer au fil des années.

Le 72e Festival de Cannes se tiendra cette année du 14 au 25 mai, avec pour président du jury le cinéaste mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu.