(Paris) Une messe en souvenir du comédien et metteur en scène Robert Hossein a été célébrée mardi après-midi en l’église Saint-Sulpice, à Paris, en présence de Brigitte Macron et de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, un mois après les obsèques religieuses de l’artiste à Vittel où il vivait.

Publié le 9 févr. 2021
Agence France-Presse

Inoubliable comte de Peyrac dans la saga des Angélique et célèbre pour ses mégaproductions sur scène, Robert Hossein est décédé le 31 décembre, à l’âge de 93 ans.

Au cours de l’office parisien retransmis en direct sur la chaîne KTO, des messages de Brigitte Bardot, Michèle Mercier, qui interprétait la « marquise des Anges », et Isabelle Adjani, qui a débuté au théâtre grâce à Robert Hossein, ont été lus par le journaliste Henry-Jean Servat.

« Vous avez été mon père de théâtre et m’avez fait naître sur scène », a écrit Isabelle Adjani. « Rien ne peut arrêter ou éteindre les flammes que vous avez allumées », a ajouté l’actrice, appelant le défunt à « pousser de l’au-delà un grand coup de gueule pour reprendre les scènes et les loges, et ramener le public vers la création théâtrale ».

PHOTO BERTRAND GUAY, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’actrice Brigitte Fossey

Dans une lettre ouverte adressée à Candice Patou, la veuve de Robert Hossein, Brigitte Bardot a rendu hommage à « un magnifique guerrier, un Robin des bois qui donnait aux plus démunis ». Le comédien Jacques Weber a lui salué « l’homme de théâtre populaire qui a donné envie de théâtre, de livres et de culture à des millions de spectateurs ».

Quelque 400 personnes ont assisté à cette messe de requiem dont l’ancien ministre Jack Lang et les comédiennes Brigitte Fossey et Macha Méril.

PHOTO BERTRAND GUAY, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’actrice Macha Méril

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a rappelé la foi revendiquée de Robert Hossein. « La vie, c’est ce qui se construit dans les découvertes et la curiosité, ce qui nous manque dans ces temps de confinement », a ajouté le prélat.

Baptisé à l’âge de 50 ans, Robert Hossein a créé plusieurs spectacles célébrant la foi catholique, dont Un homme nommé Jésus, Jésus était son nom, Jésus la résurrection et Une femme nommée Marie.