Déjà décorée en 2019 par l’Association québécoise des critiques de théâtre pour la scénographie du spectacle Les Larmes amères de Petra von Kant, Odile Gamache a une nouvelle fois vu son travail récompensé, cette fois en remportant le Prix Françoise-Graton pour la conception de scène de la pièce Le poids des fourmis.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Le prix, remis pour la troisième année, récompense les artistes d’un spectacle présenté à la salle Denise-Pelletier ou à la salle Fred-Barry en soulignant l’œuvre qui a le mieux réussi à marier art et éducation. Le poids des fourmis était la sixième collaboration d’Odile Gamache avec le metteur en scène Philippe Cyr, avec qui elle entretient une étroite relation professionnelle depuis la création de J’aime Hydro, en 2016. La pièce documentaire, écrite et jouée par Christine Beaulieu, parcourt encore le Québec aujourd’hui. Depuis 2013, Odile Gamache a signé la scénographie d’une quarantaine de spectacles en danse et en théâtre.

PHOTO YANICK MACDONALD, FOURNIE PAR LE THÉÂTRE DENISE-PELLETIER

Le poids des fourmis était la sixième collaboration d’Odile Gamache avec le metteur en scène Philippe Cyr.

Le Prix François-Graton, nommé en l’honneur de la comédienne qui a cofondé en 1964 la Nouvelle Compagnie théâtrale et qui allait plus tard devenir le Théâtre Denise-Pelletier, est associée à une bourse de 2500 $. La récompense avait été décernée l’an dernier à Catherine Allard pour son spectacle Je cherche une maison qui vous ressemble.