Les metteures en scène Catherine Bourgeois, Pol Pelletier et Catherine Vidal sont en lice pour l’obtention du tout premier Prix Jovette-Marchessault.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Ce nouveau prix, initié à la suite des chantiers féministes tenus l’an dernier à l’Espace Go, vise à souligner la contribution des femmes artistes en théâtre. Pour la première année d’existence du prix, le jury s’est attardé au travail de mise en scène. Un total de 17 candidatures ont été soumises.

Les trois finalistes ont été sélectionnées en raison de la qualité et de l’originalité de leur démarche artistique, ainsi que de l’impact de leur réalisation artistique sur le développement de la pratique théâtrale.

Catherine Bourgeois est connue pour son travail avec des artistes vivant avec un handicap, avec la compagnie qu’elle a cofondée Joe Jack et John. De son côté, Pol Pelletier est reconnue comme une pionnière du théâtre féministe, elle qui a cofondé en 1979 le Théâtre Expérimental des Femmes. Quant à Catherine Vidal, elle a signé plusieurs mises en scène très remarquées depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (en interprétation), en 1999.

Le nom de la lauréate sera connu le 19 mai. Cette dernière remportera aussi une bourse de 20 000 $ octroyée par le Conseil des arts de Montréal.

> Tous les détails sur le Prix Jovette-Marchessault