Le 22 juin, sur les planches du Théâtre des Grands Chênes de Kingsey Falls, Pierre Brassard a pu ajouter une corde à son arc. Celui qu’on a vu incarner plusieurs rôles à la télévision et entendu souvent à la radio est devenu officiellement un acteur de théâtre.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

En effet, il est de la distribution de Garçon !, une comédie dramatique signée Stéphane E. Roy, mise en scène par Alain Zouvi, qui sera ensuite présentée en tournée. Inspiré d’une websérie diffusée en 2017, le texte relate les relations souvent comiques, parfois compliquées, entre un groupe de serveurs et les clients d’un restaurant français au bord de la faillite. Sans tomber dans la comédie musicale pur jus, la pièce est émaillée de chansons et de pas de danse.

Pierre Brassard y incarne cinq rôles différents — tous des clients —, en plus de faire pas moins de huit changements de costumes. Sept comédiens partagent la scène avec lui, dont Diane Lavallée, Claude Prégent et Stéphane E. Roy.

Le goût de la scène

« J’ai toujours eu le goût de la scène, raconte celui qui a collaboré à plusieurs Bye bye. J’ai fait des auditions pour Juste pour rire en 1987, mais, rapidement, j’ai été recruté par la radio, puis les projets de télé sont arrivés. J’avais un peu abandonné l’idée de faire du théâtre quand Stéphane E. Roy m’a appelé ! » Les deux hommes s’étaient côtoyés notamment sur le plateau de Caméra café.

En 2009, l’ancien membre des Bleu Poudre a participé aux Parlementeries sur les planches du Théâtre St-Denis, mais il n’avait jamais goûté aux plaisirs d’un spectacle de théâtre complet, avec des entrées côté cour, des sorties côté jardin, des changements de costumes et des répliques à livrer à d’autres acteurs, devant public.

« La semaine avant la première, j’ai eu un gros trac. J’avais peur d’oublier mon texte ! Au théâtre, et surtout avec Garçon !, tout est complètement placé. C’est une vraie chorégraphie, tant sur la scène que dans les coulisses. »

Une révélation

Et comment s’est passé le soir de la première ? « J’ai réussi à me calmer ! En fait, ç’a été une grosse révélation. D’abord pour le côté sacré du moment. Aussi, j’ai réalisé que je puisais dans plein d’expériences professionnelles — les Bye bye, l’animation à la radio, la télé – pour utiliser tout ce que je connaissais en un seul soir. Je devais toutefois rester dans la vérité, sans tomber dans la caricature comme au Bye bye. Mais j’adore ça ! J’ai rarement été aussi enthousiaste pour un projet. J’ai été sur un high pendant des heures après la première. J’ai hâte de rejouer. Vraiment. »

Pour le comédien de 53 ans, Garçon ! pourrait être le début d’une nouvelle aventure sur les planches. « J’ai réalisé que je me conformais aux projets qu’on m’offrait, sans me mettre en danger. Aujourd’hui, j’ai envie de jouer. Je suis même prêt à essayer le théâtre plus sérieux si quelqu’un veut de moi. »

Au Théâtre des Grands Chênes de Kingsey Falls du 25 juillet au 3 août ; au Centre culturel Desjardins de Joliette du 11 au 20 juillet ; à la salle Odyssée de Gatineau les 5 et 6 août et au Patriote de Sainte-Agathe du 9 au 24 août. À compter de janvier 2020, la pièce sera en tournée un peu partout au Québec.

Consultez la page du spectacle : https://grandschenes.ca/garcon/