Source ID:; App Source:

Saint Jude du Village: un chant d'amour

Les comédiens Marc-André Leclair (qui incarne également la... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE)

Agrandir

Les comédiens Marc-André Leclair (qui incarne également la drag-queen Tracy Thrash au Cabaret Chez Mado), Alexis Lemay-Plamondon et Simon P. Therrien tiennent les rôles principaux de la pièce Saint Jude du Village, présentée à la Place des Arts en marge de la Fierté gaie.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

La vie gaie assombrie par le sida dans les années 80 à Montréal est le thème central de la pièce Saint Jude du Village, une adaptation en français de la pièce Holy Tranity! , jouée l'an dernier au festival Fringe. Elle sera présentée en marge de la Fierté gaie à la Place des Arts.

C'est durant l'hiver 2011 que Puelo Deir a écrit Holy Tranity!. Il s'est inspiré de moments de sa vie et d'une sombre page de l'histoire des gais, notamment à Montréal: l'émergence du sida dans les années 80. Quand des homosexuels ont commencé à mourir d'amour, comme le chantait Barbara.

La pièce se déroule dans un cabaret en 1985. Âgé de 17 ans, Jude a fui sa famille et se retrouve dans le Village. Il y découvre un milieu qu'il ne connaît pas, notamment Gracie, la drag-queen et chanteuse du cabaret où il danse, et Michael, un ex-militaire se dévouant à la cause du sida, qui commence à faire des ravages.

Il s'agit d'une première expérience d'écriture pour le cofondateur de Divers/Cité avec Suzanne Girard. «Je trouvais qu'on manquait de pièces avec des gais et des lesbiennes à Montréal; les pièces francophones qui traitent des années 80 sont rares, dit Puelo Deir en entrevue. La pièce parle du vécu des gais, de la drogue et de la quête d'amour.»

Une lecture de la pièce a été présentée à Toronto en 2011 avant qu'elle ne soit jouée pour la première fois au Café Cléopâtre, l'an dernier, dans le cadre du festival Fringe. Holy Tranity! ayant été bien accueillie, Puelo Deir a chargé Thierry Dubé et Philippe Gobeille de l'adapter en français et cette production prendra l'affiche dès mercredi à la Place des Arts. «Si j'avais dû la traduire moi-même, on en serait encore là!», dit-il en riant.

De saveur du mois à pestiférés

De la troupe de l'an dernier, il ne reste que Simon P. Therrien (La galère, Yamaska, Des fraises en janvier), qui jouait le rôle de Michael, devenu Michel. «C'est 100% une nouvelle pièce, dit Simon P. Therrien. Dans Saint Jude du Village, on parle vraiment du Québec avec des clins d'oeil à la société des années 80, quand, comme dit Michel, les gais étaient la saveur du mois, puis soudain, ont été comparés à des pestiférés. C'est donc une pièce joyeuse mais aussi sérieuse.»

Le rôle de Gracie est joué par Marc-André Leclair, comédien de métier qui incarne aussi la drag-queen Tracy Trash au Cabaret Chez Mado. Gracie chante cinq chansons dans cette pièce, qui débute par un numéro de Nanette Workman et s'achève avec Dalida.

Le jeune Jude est incarné par l'acteur Alexis Lemay-Plamondon, issu, comme Marc-André Leclair, du Collège Lionel-Groulx. Âgé de 25 ans, Alexis Lemay-Plamondon a dû se prêter à quelques dures séances de suée dans une salle de gym pour se donner un corps de danseur nu de 17 ans! «C'est un gros défi pour moi, sans parler des danses, qui sont moins contemporaines que ce que j'ai fait auparavant avec Dave St-Pierre, dit-il. Mais j'ai hâte de jouer!»

Philippe Gobeille a ajouté dans la nouvelle mise en scène quatre danseurs-comédiens (Johnny Filiatrault, Alexandre Iannuzzi, Pascal Lalancette et Mathieu Rainville) qui jouent différents rôles. «L'an dernier, c'était une pièce de théâtre qu'on amenait dans un cabaret alors que cette année, c'est un cabaret, qu'on amène dans une salle de théâtre, dit Philippe Gobeille. La dynamique est différente, mais c'est du théâtre avec une immersion des comédiens dans la foule...»

Pour Puelo Deir, Saint Jude du Village est un spectacle pertinent en 2014 car il aborde des thèmes universels. «Parfois, on me demande pourquoi on parle de ces années 80 et de l'émergence du sida. Pourquoi parle-t-on encore de l'Holocauste, de la Seconde Guerre mondiale ou de Stonewall? Parce que ça fait partie de notre histoire, de qui on est et de comment notre communauté a grandi.»

Saint Jude du Village, de Puelo Deir, à la Place des Arts, du 20 au 24 août.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer