Les plateformes d'écoute regorgent de films et de séries québécois à regarder. Voici quelques suggestions.

Publié le 23 juin
La Presse

M'entends-tu ?

Le projet de dépeindre des personnes marginalisées évoluant dans un milieu très pauvre aurait pu virer à la caricature. L’approche pleine d’humanité adoptée par les deux créatrices de M’entends-tu ? leur a cependant évité de tomber dans le piège du misérabilisme. Oui, les protagonistes ont eu des enfances poquées. Mais la force de leur amitié les extirpe, petit à petit, des modèles déficients qu’elles ne souhaitent plus reproduire. C’est très beau, tout ça.

Hugo Dumas

À voir sur Club illico, Netflix, Tou.tv, ainsi que sur l'application et le site web de Télé-Québec.

La Maison-Bleue

Après une première saison en dents de scie, La Maison-Bleue a vraiment trouvé son erre d’aller. Sa suite délirante, présentement diffusée sur ICI Télé après avoir été offerte en primeur sur ICI Tou.tv Extra au printemps 2021, nous fait rire fort à chaque épisode. Les acteurs y sont évidemment pour quelque chose. Le plaisir avec lequel ils mordent dans chaque ligne des auteurs Ricardo Trogi et Daniel Savoie est contagieux.

Marc-André Lemieux

À voir sur Tou.tv et Tou.tv Extra, dans le cas de la première et de la troisième saison.

C'est comme ça que je t'aime

L’écriture intelligente de François Létourneau, capable de gags puérils autant que de finesse et de sensibilité, se rapproche de celle des frères Coen (Fargo, The Big Lebowski), mais en plus rigolo. Ce brillant auteur a le tour de parler d’amour – le thème central de C’est comme ça que je t’aime – en plongeant ses personnages dans des situations complètement absurdes. Vraiment, François Létourneau, épaulé par les réalisateurs Jean-François Rivard et Robin Aubert, confectionne de la télé de grande, grande qualité.

Hugo Dumas

À voir sur Tou.tv Extra.

Le guide de la famille parfaite

Le film possède des qualités certaines qui font passer le message et feront vibrer les cordes sensibles de nombreux spectateurs. Ils se reconnaîtront, à des degrés divers, dans l’un ou l’autre des personnages. Et ils auront des réactions variées : rire, malaise, peut-être même colère. Certains en tireront leçons et réflexions. Les artisans pourront alors dire : mission accomplie. On doit reconnaître au tandem Morissette (scénario)/Trogi (réalisation) la noblesse de faire des films ancrés dans l’univers québécois qui nous parlent et nous touchent. Des films qui hument aussi l’air du temps.

André Duchesne

À voir sur Netflix.

Les oiseaux ivres

S’appuyant sur la magnifique trame musicale de Philippe Brault, le cinéaste Ivan Grbovic tire de son quatuor d’acteurs des performances d’une très grande finesse. Notons plus particulièrement les compositions d’Hélène Florent, dont le jeu dépouillé s’harmonise parfaitement à la quête d’une femme n’arrivant pas à s’épanouir, et de Claude Legault, dans la peau d’un homme un peu dépassé par tout ce qui se passe dans sa vie familiale. Et autour.

Marc-André Lussier

À voir sur Crave. En location sur iTunes, Club illico, Le Clap, Cinéma moderne, Cinémas Beaubien, du Parc et du Musée en ligne, Apple TV+ et Vimeo. Sur Super Écran 4 le 1er juillet.

Maria Chapdelaine

Avec une durée de 2 h 38 min – 3 minutes de plus que Dune ! –, certains spectateurs trouveront sans doute l’expérience contemplative un peu longue, mais Sébastien Pilote offre ici une œuvre qui s’inscrira dans l’histoire comme étant la version incontestable et définitive du roman de Louis Hémon au cinéma. Cette quatrième version, réalisée par un cinéaste qui porte lui-même cette histoire dans sa chair, est ainsi pleinement justifiée.

Marc-André Lussier

À voir sur Crave. En location sur Illico, iTunes, YouTube, Vimeo, mk2 Mile End, Google Play, Apple TV+, Vimeo et la plateforme Cineplex. Sur Super Écran 2 le 24 juin et le 4 juillet.

Le club Vinland

Film grand public, film d’époque, Le club Vinland se veut un hommage aux éducateurs du Québec. Un clin d’œil leur est d’ailleurs fait dans le générique de fin où, à côté du nom de chacun des acteurs principaux, se trouve celui d’un réel enseignant, religieux ou laïque, inspirant. Décidément, ce film est tissé de belles idées jusqu’au bout.

André Duchesne

À voir sur Crave. En location sur Illico, Apple TV+, iTunes et Vimeo. Sur Super Écran 2 le 24 juin.

Une affaire criminelle

Céline Bonnier s’approche dangereusement d’un prix Gémeaux grâce à son rôle de mère combative et dysfonctionnelle dans la minisérie Une affaire criminelle, la nouvelle offrande policière de gros calibre que propose Crave. C’est de la très bonne télévision, piquée de jolis traits d’humour. Déjà, une deuxième saison se concocte. Il ne s’agira pas d’une suite, car l’enquête se boucle au huitième épisode, mais bien d’une autre affaire dormante (un cold case) à résoudre, par une équipe différente.

Hugo Dumas

À voir sur Crave.

Cerebrum

C’est super bon, Cerebrum 2. C’est meilleur que la première saison, qui était, rappelons-le, bien réussie. C’est une combinaison astucieuse de thriller policier, de suspense psychologique et de série médicale dite classique. C’est tacheté de trucs tordus à la David Fincher avec un splash de Vol au-dessus d’un nid de coucou et plusieurs poffes de légèreté, qui permettent à la série de respirer et d’abaisser son niveau d’anxiété.

Hugo Dumas

À voir sur Tou.tv Extra.

Plan B

Plan B est une production brillante, émouvante, parfois très dure, qui utilise un gadget techno-futuriste pour aborder des sujets complexes comme le suicide chez les ados ou les féminicides. La troisième saison n’est pas un show de police à proprement dit. C’est un drame psychologique à propos d’une femme blessée (Anne-Élisabeth Bossé) qui essaie de réparer les autres pour se réparer elle-même.

Hugo Dumas

À voir sur Tou.tv Extra.