Histoire du crime organisé à Montréal de 1910 à 1980: un incontournable ****

Début des années 20. Le chef de la mafia de Montréal rencontre le président d'un comité de citoyens chargé de définir les priorités policières de la ville pour le corrompre. Ce dernier a caché trois policiers dans la pièce voisine et un sténographe judiciaire dans un placard, pour immortaliser la compromettante conversation.

C'est l'ancêtre des micros installés par la police - et également la démonstration que 95 ans plus tard, la commission Charbonneau se penche sur des pratiques ancrées depuis des lustres.

La tuerie du tunnel de la rue Ontario, la Main noire, le Red Light, l'incorruptible Pax Plante, l'arrivée des Cotrone devenus Cotroni, le chat aux neuf vies Richard Blass, la première escouade régionale mixte de l'Expo 67, la CECO; appuyé par un travail de recherche colossal et un contexte historique fouillé, Pierre De Champlain entraîne le lecteur dans les dédales les plus sombres de Montréal.

Si le livre s'adresse parfois aux initiés, surtout lorsqu'il est question de la mafia italienne, et que les motards n'y sont qu'effleurés, l'oeuvre est un incontournable pour les amateurs d'affaires criminelles et constituera une référence pour la mémoire collective.

La brique de 505 pages pourrait en décourager plus d'un, mais elle est divisée simplement, de façon à faciliter une lecture ponctuelle.

* * * *

Histoire du crime organisé à Montréal de 1910 à 1980, Pierre De Champlain, Les Éditions de l'Homme, 505 pages.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer