Voici une version moderne des Mille et une nuits. Aux funérailles de sa mère, Paul (56 ans) rencontre Alice (73 ans), une tante dont il a vaguement entendu parler pendant son enfance. Paul veut connaître cette femme mystérieuse qui se révèle pleine de vie et de fraîcheur. Sans fard et sans s'apitoyer sur son sort, elle lui parle de sa vie et de ses nombreux maris, de ses bonheurs et de ses malheurs.

André LeBel LA PRESSE

Alice possède un sens de l'humour bien aiguisé et elle a vécu toutes sortes d'aventures dans plusieurs pays. Elle a toujours dit oui à la vie sans réfléchir. Comme Paul, qui a hâte de la retrouver chaque soir pour un nouvel épisode, le lecteur court d'un chapitre à l'autre.

Ça se lit d'une traite jusqu'au dénouement final qui nous laisse pantois. Auteur de plus d'une trentaine de livres, Francis Dannemark maîtrise l'art de raconter et sa plume est légère.

Du début à la fin, il tient ses lecteurs sur le qui-vive. À déguster par un bel après-midi d'été.

* * * 1/2

Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien, Francis Dannemark, Robert Laffont, 184 pages.