De quoi s'agit-il? De lectures qu'il est difficile d'oublier, même après plusieurs mois. Je me souviens de cet air absent que j'eus - mes amis me le firent remarquer - après avoir lu Le coeur glacé, un gros et trop gros roman sur la saloperie de la Guerre d'Espagne (il est vrai que je suis né là-bas) qui m'avait accroché et empêché de dormir, mais de plaisir...

Jacques Folch-Ribas LA PRESSE

Je me rappelle aussi, parce que tout ce qui touche aux Fitzgerald m'intéresse, que Zelda, de Jacques Tournier, me fit rêver un bon coup à cette génération perdue dont Scott et Zelda furent les deux phares (ou les deux feux rouges?). C'était un genre léger, et pourquoi pas? J'aime les histoires d'amour dont un imbécile célèbre disait qu'elles étaient pour «la ménagère de moins de 50 ans»... En voulais-je une autre?

Mais celle-là d'amour vache: l'histoire d'un couple très alcoolisé, Eau-de-feu, de François Nourissier. Mais il n'est pas bon, dit l'Écriture, que l'homme soit trop longtemps sérieux, et j'aperçus un beau matin le livre d'un Prix Nobel, José Saramago, qui me fit me tordre de rire avec une histoire absurde contée de façon géniale, une sorte d'exercice de style intitulé Les intermittences de la mort. Et une autre aussi drôle, Qui se souvient de David Foenkinos (du même auteur!). Bon, me voilà détendu, prêt à lire quelque poème de grande douceur dans ce recueil de Toulet intitulé Les Contrerimes et Nouvelles Contrerimes, qu'on venait de rééditer en format de poche. Hourra! Je m'attendrissais. Cela ne pouvait pas durer, un monument tomba sur ma table, près de 800 pages, un roman complet comme on le dirait d'un athlète. Un certain monsieur De Roblès venait de terminer, après 10 ans de travail, une sorte de monument intitulé Là où les tigres sont chez eux, que certains comparaient déjà au Nom de la rose. Boufre! Je dois dire que je fus convaincu. C'est un chef-d'oeuvre, voilà, c'est dit. Je ne le regrette pas. 

Le coeur glacé

Almudena Grandes

J-C Lattès

Zelda

Jacques Tournier

Grasset

Eau-de-feu

François Nourissier

Gallimard

Les intermittences de la mort

José Saramago

Seuil

Qui se souvient de David Foenkinos?

David Foenkinos

Gallimard

Les Contrerimes, suivi des Nouvelles Contrerimes

Paul-Jean Toulet

GF Flammarion

Là où les tigres sont chez eux

Jean-Marie Blas de Roblès

Éditions Zulma