Avis aux écoanxieux dans la salle : oui, l’heure est grave, mais non, ce n’est pas irréversible. Tout le contraire. Sur un ton clair, pédagogique et volontairement optimiste, la journaliste et militante canadienne Naomi Klein publie ces jours-ci un ouvrage engageant, destiné aux adolescents.

Silvia Galipeau
Silvia Galipeau La Presse

Comment tout peut changer, une brique de 300 pages, dresse un portrait concret de l’état des lieux (augmentation des ouragans, disparition des glaciers, prolifération des incendies de forêt), explique pourquoi on en est là, et surtout comment tout peut changer. Parce que « bonne nouvelle », écrit-elle tout au long de l’ouvrage, « nous avons les connaissances, les outils et la technologie pour faire des choses remarquables ».

Exemples de jeunes engagés inspirants, en provenance des quatre coins du monde, inclus. Un texte certes dense, bourré d’informations, de cas concrets, et surtout de pistes de solution, finalement franchement motivant, qui crie : à go, on change le monde ?

Comment tout peut changer, outils à l’usage de la jeunesse mobilisée pour la justice climatique et sociale

Comment tout peut changer, outils à l’usage de la jeunesse mobilisée pour la justice climatique et sociale

Lux Éditeur

287 pages