Membre du jury depuis 2016, Virginie Despentes a démissionné de la prestigieuse Académie Goncourt. L’autrice de la trilogie Vernon Subutex ne se retire pas pour des raisons idéologiques ; elle manque tout simplement de temps.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

« J’ai plusieurs projets d’écriture qui ont pris du retard, dont je veux désormais faire ma priorité », écrit-elle dans sa lettre de démission, qui a été rendue publique lundi. Du même coup, elle a annoncé qu’elle allait s’installer en permanence à Barcelone, loin de l’agitation parisienne.

C’est le second départ en peu de temps au sein de l’Académie, qui attribue son prix littéraire chaque mois de novembre. Rappelons que le président, Bernard Pivot, a lui aussi démissionné le 3 décembre dernier, également pour des raisons de temps.

Jusqu’à l’élection d’une nouvelle présidence, le 20 janvier prochain, la vice-présidente Françoise Chandernagor assure l’intérim.