Les listes de lecture sont à la mode. Dans le Guardian, récemment, Elena Ferrante a fait part de la liste de ses 40 auteures préférées. Chaque année, l’ex-président des États-Unis Barack Obama publie sa liste de livres préférés. Même notre premier ministre, François Legault, y est allé la semaine dernière de ses prescriptions littéraires sur le site de l’Association des libraires.

Nathalie Collard
Nathalie Collard La Presse

Les livres nous accompagnent à différents moments de notre vie et révèlent parfois qui nous sommes. Vivian Gornick – Attachement féroce, La femme à part – se raconte donc à travers les ouvrages qui l’ont marquée tout au long de sa vie, de la découverte de la lecture à un très jeune âge jusqu’à aujourd’hui. « Ce qu’offre la lecture, écrit-elle en introduction, c’est un soulagement de notre chaos mental. Parfois, j’ai l’impression que c’est la seule chose qui me donne du courage dans la vie, et ce depuis ma plus tendre enfance. »

En relisant les auteurs qui ont compté pour elle – D. H. Lawrence, Elizabeth Bowen, Colette, Duras et Natalia Ginzburg, qui figure aussi sur la liste de Ferrante – Vivian Gornick se raconte et prend la mesure de la femme qu’elle est devenue. C’est une lectrice sérieuse qui approfondit ses lectures. Parfois, elle a l’impression qu’un livre a été écrit expressément pour elle, d’autres fois, elle reconnaît qu’il a fallu plus d’une lecture pour découvrir l’essence d’un ouvrage. Dans tous les cas, cette quête d’elle-même à travers les mots des autres donne envie de lire et lire encore.

★★★½

Inépuisables – Notes de (re)lecture, de Vivian Gornick, traduit de l’anglais (États-Unis) par Laetitia Devaux, Rivages, 219 pages