D’abord prévu le 14 octobre, mais retardé en raison de la deuxième vague de la COVID-19, le lancement de la bande dessinée écrite par Valérie Plante se fera finalement le 27 novembre.

Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

La mairesse de Montréal avait en effet décidé de reporter la parution de sa BD Simone Simoneau — Chronique d’une femme en politique pour mieux se consacrer au travail imposé par la deuxième vague, qui sévissait alors sur Montréal. La bande dessinée publiée dans la collection Quai no 5 de la maison d’édition XYZ sera simultanément lancée en anglais chez Drawn & Quarterly sous le nom Okay, Universe.

Simone Simoneau se veut une allégorie de l’expérience de l’autrice qui jette un regard intime sur les défis et les surprises vécus par une femme qui fait le choix de faire le grand saut en politique. C’est par ailleurs Valérie Plante qui a approché elle-même l’illustratrice Delphie Côté-Lacroix pour réaliser les planches de la BD — la jeune femme a remporté le prix du Gouverneur général en 2019 pour Jack et le temps perdu, de Stéphanie Lapointe.

Une partie des profits des ventes de la bande dessinée sera remise à l’organisme Groupe Femmes, Politique et Démocratie, qui fait notamment la promotion d’une plus grande participation des femmes à la vie politique en plus d’éduquer la population en général à l’action citoyenne et démocratique.

IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS XYZ

Simone Simoneau-Chronique d’une femme en politique

Simone Simoneau : Chronique d’une femme en politique, Valérie Plante et Delphie Côté-Lacroix, Quai no 5, 104 pages, 24,95 $.