À l’approche du scrutin présidentiel du 3 novembre, des livres sur Donald Trump, il en pleut ! L’objectif est de comprendre le phénomène Trump, mais aussi d’analyser son impact tant sur le sol américain qu’ailleurs dans le monde. Tant mieux. Ce décryptage, lorsqu’il est bien fait, est essentiel. Cette élection est cruciale. Joe Biden, nettement moins flamboyant que son rival, fait aussi l’objet de quelques essais. Question de savoir davantage à quoi s’en tenir à son sujet s’il gagne. Morceaux choisis.

Alexandre Sirois Alexandre Sirois
La Presse

Dans la tête de Trump

IMAGE FOURNIE PAR ALBIN MICHEL

Trop et jamais assez, de Mary L. Trump

Une des meilleures façons de comprendre la présidence de Donald Trump, c’est de se pencher sur le fonctionnement de… la famille Trump ! Plus précisément sur ses ratés. Titulaire d’un doctorat en psychologie clinique, la nièce de Trump dresse un portrait affligeant des parents du président (tout particulièrement du paternel, décrit comme un sociopathe cruel, malhonnête et obsédé par l’argent). Elle explore aussi leur impact sur le jeune Donald et démontre que « les défenses qu’il s’était forgées enfant pour se protéger de l’indifférence, de la peur et de la négligence » expliquent l’homme qu’il est devenu. Dans le genre père toxique, fils manqué. Un récit aussi troublant que fascinant.

Trop et jamais assez
Mary L. Trump
Albin Michel
333 pages

Du grand Woodward

IMAGE FOURNIE PAR SIMON & SCHUSTER

Rage, de Bob Woodward

Le plus récent ouvrage du journaliste américain Bob Woodward n’a pas encore été traduit en français, mais les révélations qu’il contient en font un incontournable cet automne. On a entendu parler des morceaux les plus controversés – incluant le fait que Donald Trump a su dès février que l’épidémie de COVID-19 représentait un grand danger –, mais ce n’est que la pointe de l’iceberg. Les nombreuses entrevues du reporter avec Donald Trump et avec ses proches dressent un portrait dérangeant du président et démontrent encore un peu plus son incompétence. Le premier livre de Woodward consacré à Trump s’intitulait Peur… et faisait peur. Avec Rage, il en rajoute. Et c’est angoissant.

Rage
Bob Woodward
Simon & Schuster
452 pages

Trump et le monde

IMAGE FOURNIE PAR LES PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

L’effet Trump, de Charles-Philippe David

IMAGE FOURNIE PAR CNRS ÉDITIONS

Comment Trump a-t-il changé le monde ?, de Charles-Philippe David et Élisabeth Vallet

Ce n’est pas un, mais deux essais que l’universitaire Charles-Philippe David consacre cet automne au phénomène Trump (l’un d’eux rédigé avec la professeure Élisabeth Vallet) en lien avec le sort du monde. Pourtant, il décrit lui-même l’étude des années Trump, c’est-à-dire d’une « politique étrangère pauvre et simpliste », comme « un exercice pénible ». Mais celui-ci en valait la peine, les deux ouvrages sont éclairants. On y explique la doctrine Trump, comparée à « un doigt d’honneur » par un responsable de son administration. On analyse ensuite ses impacts sur ce qui est décrit comme un « cycle de recul des relations internationales ». Les conclusions des deux experts, si Trump est réélu, ne sont pas rassurantes.

L’effet Trump
Charles-Philippe David
Les Presses de l’Université de Montréal
162 pages

Comment Trump a-t-il changé le monde ?
Charles-Philippe David et Élisabeth Vallet
Éditions CNRS
144 pages

Joe Biden 101

IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS ÉDITO

Joe Biden, de Jean-Éric Branaa

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Joe Biden sans jamais avoir osé le demander… et plus encore ! C’est véritablement l’ABC de Joe Biden que nous offre ici Jean-Éric Branaa. L’enfance de ce démocrate et chacun des moments marquants de sa longue carrière (il a passé 47 ans à Washington, aime répéter Donald Trump pour le dénigrer) : tout est narré par le menu détail. Pas de doute, Joe Biden est aux antipodes de l’actuel président. Il a tant d’empathie, explique l’auteur, que certains en parlent comme d’un superpouvoir, « à la manière de celui que possède un superhéros ».

Joe Biden
Jean-Éric Branaa
Éditions Édito
324 pages

Un sandwich avec Biden

IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS DU ROCHER

Joe Biden – Le pari de l’Amérique anti-Trump, de Sonia Dridi

« En tant qu’homme », Joe Biden est « fade et ennuyeux », a expliqué le politologue Larry Sabato à Sonia Dridi. Le livre de cette correspondante à Washington est pourtant tout le contraire. Sa force, c’est qu’il tient autant de la biographie que du reportage. L’auteure y raconte les grands moments de la carrière de Joe Biden, mais interroge aussi des gens qui l’ont connu (sur le terrain, au Delaware, elle nous fait entre autres rencontrer la patronne du restaurant où il achète des sandwichs au bœuf) ou qui ont travaillé avec lui, ainsi que des analystes politiques. Conclusion : le candidat est fade… mais rassurant.

Joe Biden – Le pari de l’Amérique anti-Trump
Sonia Dridi
Éditions du Rocher
324 pages

D’autres essais d’ici sur nos voisins

PHOTO EVAN VUCCI, ASSOCIATED PRESS

Donald Trump salue la foule à l'aéroport d'Érié, à Érié, en Pennsylvanie.

Ancien journaliste et éditorialiste au Devoir, Serge Truffaut s’est transformé en chroniqueur de l’ère Trump. Il publie ces jours-ci le deuxième d’une série de trois tomes au sujet du président : Le juge et l’enquêteur. Professeure au Collège militaire royal de Saint-Jean, Élisabeth Vallet publie pour sa part la plus récente version de son guide sur le scrutin présidentiel, Comprendre les élections américaines. André Gagné, de l’Université Concordia, se penche sur une part non négligeable des partisans indéfectibles du président dans Ces évangéliques derrière Trump. Quant à François-Emmanuël Boucher, également du Collège militaire royal, il analyse « la nature de l’argumentation » du président dans Le trumpisme.