Quelques suggestions de livres jeunesse pour petits, enfants et adolescents.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Pour les petits : en camping avec Léon

Léon le raton a de la chance : il passe ses vacances au camping de la rivière Guimauve, avec son frère Edmond et leur amie Lila. Une nuit, ils entendent du bruit. C’est Odilon l’ourson, qui a été emporté par le courant, loin de sa maman. En canot, les animaux vont partir à la recherche de l’ourse. Doux et enveloppant, cet album initie les petits au camping en forêt (où ils ont toutefois intérêt à ne pas trop socialiser avec les ours !).

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Camping, guimauves et petits frissons, texte de Lucie Papineau, illustrations d’Amandine Gardie, collection Les aventures de Léon le raton, éditions Auzou. Dès 2 ans.

Camping, guimauves et petits frissons, texte de Lucie Papineau, illustrations d’Amandine Gardie, collection Les aventures de Léon le raton, éditions Auzou. Dès 2 ans.

Pour le primaire : des vacances épuisantes

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Trucs de peur, tome 3 : Le mystère de la sorcière, texte d’Alexandra Larochelle, illustrations de Yohann Morin, collection Je lis seul.e, Les éditions de La Bagnole. Dès 7 ans.

Mégane et Rosalie, deux demi-sœurs, passent une semaine chez leur grand-mère, où il leur arrive des aventures effrayantes. Leur papi, qui s’est éteint il y a longtemps, leur envoie notamment des messages sur leur tablette ! Chacun des tomes raconte une journée de leurs vacances. Dans ce 3roman, Mégane et Rosalie entendent des bruits de pas bizarres… Juste un peu épeurant, ce roman en gros caractère est abondamment illustré, ce qui lui donne beaucoup de rythme. Dommage que la négation soit mal écrite dans les citations (« Les sorcières, tout le monde sait que ça existe même pas ! »), alors que ce roman s’adresse aux enfants qui apprennent à écrire.

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Trucs de peur, tome 3 : Le mystère de la sorcière

Trucs de peur, tome 3 : Le mystère de la sorcière, texte d’Alexandra Larochelle, illustrations de Yohann Morin, collection Je lis seul.e, Les éditions de La Bagnole. Dès 7 ans.

Pour les ados : attendre la liberté

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Signé poète X, texte d’Elizabeth Acevedo, traduction de Clémentine Beauvais, éditions Nathan. Dès 13 ans.

Xiomara, 15 ans, vit à Harlem avec ses parents — qui ont émigré de République dominicaine — et son frère jumeau. Depuis qu’elle a des courbes, Xiomara subit tout : les commentaires déplacés (dans la rue et à l’école), comme la furie de sa mère (qui l’empêche de faire quoi que ce soit, sauf aller à l’église). Fort et nuancé, ce roman en vers libres, lauréat de nombreux prix en version originale anglaise, est l’œuvre d’une slameuse, Elizabeth Acevedo. À lire.

Signé poète X, texte d’Elizabeth Acevedo, traduction de Clémentine Beauvais, éditions Nathan. Dès 13 ans.

Bande dessinée : plonger dans sa tête

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Olive, tome 1 : Une lune bleue dans la tête, scénario de Véro Cazot, illustrations de Lucy Mazel, éditions Dupuis. Dès 12 ans.

Olive, 17 ans, se réfugie souvent dans un monde qu’elle a créé dans sa tête, ce qui perturbe son entourage. Au pensionnat, la nouvelle élève avec qui elle partage sa chambre, l’extravertie Charlie, croit qu’elle médite. Mais Olive n’est pas si zen. Un jour, un astronaute débarque dans son monde imaginaire. Que fait-il là ? Superbement illustrée, cette bande dessinée qui mêle onirisme et réalité est intrigante. On a hâte à la suite.

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Olive, tome 1 : Une lune bleue dans la tête

Olive, tome 1 : Une lune bleue dans la tête, scénario de Véro Cazot, illustrations de Lucy Mazel, éditions Dupuis. Dès 12 ans.

Documentaire : « Ella, elle l’a »

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Ella Fitzgerald, texte de Maria Isabel Sánchez Vegara, illustrations de Bàrbara Alca, traduction de Françoise Major, collection De petite à grande, éditions La courte échelle. Dès 5 ans.

La petite Ella Fitzgerald est née aux États-Unis, en 1917. En écoutant les disques de sa famille, elle a développé une passion pour le chant. Après la mort de sa mère dans un accident de voiture, Ella s’est inscrite à un concours amateur. Sa carrière s’est vite envolée… Ce documentaire classique, enjolivé par de charmantes et inventives illustrations, fait découvrir la Grande Dame du jazz et ses « doubi-doubi-doubou-daba ».

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Ella Fitzgerald

Ella Fitzgerald, texte de Maria Isabel Sánchez Vegara, illustrations de Bàrbara Alca, traduction de Françoise Major, collection De petite à grande, éditions La courte échelle. Dès 5 ans.