Avec ce deuxième opus (au nom, disons-le, difficilement prononçable !), l’auteur Éric St-Pierre (Comment écrire un best-seller) nous projette dans un Québec apocalyptique où le torchon brûle entre les hommes et les femmes, qui vivent en communautés séparées.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

On y suit Ève Latulippe, une enfant miraculée dans un monde où les êtres humains semblent condamnés à la stérilité. Celle-ci se porte au secours d’Isaac, un jeune homme amnésique intrigant, un geste qui bousculera l’ordre des choses.

Rétrofuturiste à souhait, mais aussi foncièrement féministe, cet ouvrage puise allègrement dans le folklore québécois (la légende de la chasse-galerie, notamment), pour mieux le détourner, et dans le bon vieux joual, utilisé avec beaucoup d’entrain.

La langue, très orale, nous perd parfois en début de lecture, mais, une fois rompu au style, on accroche à ce récit d’aventures original et rythmé, qui aurait toutefois gagné à donner un peu plus de profondeur à sa galerie foisonnante de personnages colorés.

★★★½ Rabaskabarnak. Éric St-Pierre. Québec Amérique (collection La Shop), 224 pages.